JavaScript est désactivé, pour profiter de dentalespace à 100%,
et notamment accéder à sa boutique activez le en suivant ce lien : Activer JavaScript


L'homéopathie, un outil thérapeutique majeur de l'art infinitesimal (Pr HERZOG)

L'homéopathie, un outil thérapeutique majeur de l'art infinitesimal (Pr HERZOG)

Par Roland SANANES   |   Mise en ligne : 07 novembre 2005   |   Vus : 6 830
DONNEZ VOTRE AVIS ! (2)
Pas terribleMoyenBienTrès bienExcellent !

 

Depuis ses origines, l’Homéopathie s’est opposée aux médecines lourdes iatrogènes respectant les réactions individuelles de sensibilité. 23 % de la population y a désormais recours au grand bénéfice de la Sécurité Sociale par rapport à l’autre médecine, véritable gouffre généré par l’industrie pharmaceutique.

COLLEGE FRANÇAIS DE SCIENCES HUMAINES (Association Loi 1901)

Directeur d’Enseignement du Collège Français de Sciences Humaines, C.E.S. de Médecine Physique, Directeur des Études à Montpellier, Toulouse, Nice.

Depuis ses origines, l’Homéopathie s’est opposée aux médecines lourdes iatrogènes respectant les réactions individuelles de sensibilité. 23 % de la population y a désormais recours au grand bénéfice de la Sécurité Sociale par rapport à l’autre médecine, véritable gouffre généré par l’industrie pharmaceutique.

L’Homéopathie recourt avant tout à la clinique, la sémiologie, le recueil de l’information individuelle de chaque patient qu’elle traitera avec des thérapeutiques présentes dans la nature d’origine minérale, végétale et animale.

Mais son regard s’élève par dessus tout sur la PERSONNE. Les signes insolites du malade son psychisme, son ressenti biologique en rapport avec les effractions de son vécu ou à une lointaine hérédité. Reprenant à son compte la formule d’Aristote de l’image de la voiture à cheval : l’attelage, (le corps) bien connu scientifiquement, le cheval, (les passions), le cocher, la tête, le responsable, le guide de l’équilibre et de la santé. Cette vision inaugure la relation psychosomatique ou somato-psychique et utilise à ses fins des dilutions : 4 ch (le corps, les organes), 7 ch à 9 ch (le système sympathique ou parasympathique), 15 ch à 30 ch (la participation indiscutable du psychisme) :

Pulsatilla : douce, aimable, rougissante, pudique est bien connu pour ses troubles circulatoires, sa fragilité digestive, elle est la reine des larmes, un véritable ciel d’avril qui se couvre et se découvre.

Nux Vomica
: champion de l’adrénaline, de l’impatience et de l’agressivité, autant que son appétit pour les mets relevés et tous les excès de table, sera voué par ses colères aux accidents vasculaires ou diabétiques.

Phosphorus : longiligne, enthousiaste ou éteint, élégant, romantique, soucieux de son image narcissique, sera une flamme brillante, éphémère et fragile, toujours habité par l’altruisme et l’art.

Ignatia : la reine des paradoxes poussera des grands soupirs d’une vie affective tourmentée ou sera affligée par le mutisme des grands deuils.

Sepia : indifférente, hypo-ovarienne, insuffisante hépatique, cultivera comme Natrum Mur. les visions péjoratives,le goût de la solitude et le repli sur soi permanent.

Calcarea Carbonica : importante structure constitutionnelle, au double menton, à la sangle abdominale relâchée, sera la grande victime du froid, des bronchites, de l’asthme, de l’hypertension et de la prostate tout en conservant le sens de l’ordre, l’amour pour les animaux, les jardins et les plantes. Grand économe de la vie, il gère avec une grande prudence, son patrimoine.

Sulfur : optimiste, jovial, convivial, proche des 100 kg, le teint rouge, le verbe riche, alimenté par l’optimisme, les nourritures de haut niveau sans oublier la boisson et le tabac, accumulera de réels avatars de santé qu’il franchira avec une superbe assurance et son verbe sera toujours aussi joyeux que son visage.

La médecine homéopathique est la seule à établir un pont entre les relations du corps, les connaissances subtiles du terrain et ses réactions à l’environnement. C’est dans ces données cliniques que le praticien dentaire va découvrir la maladie, le comportement du patient et stimuler son énergie vitale destinée au retour en santé car la guérison allopathique est une suppression momentanée, soit une attitude addictive à long terme des effets fâcheux de la maladie mettant en fragilité spécialement les patients du 3ème âge, ceux-là même que l’on cherche à protéger.

Il faut découvrir les racines, les fondements historiques, la philosophie et les précieux conseils de la vie quotidienne s’appuyant sur une bibliographie de 18 livres et une pratique professionnelle de 45 années car « le miracle de la vie » pourra se déchiffrer sur le visage en paix des patients, leurs manières de renouer avec la vie en laissant aux autres la déchéance des médications de dépendance ou de psychisme qui altèrent profondément la personnalité.

Le Collège Français de Sciences Humaines est la première École de France par le nombre et la qualité de son enseignement assuré par des cliniciens expérimentés. Cet enseignement est complémenté par des cours par correspondance de 1er 2ème niveaux et perfectionnement, des K7 de rattrapage audio pour une absence sporadique.

dentalespace | Copyright © 1998-2014 - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation                 Réalisation : Dentalespace, JB Développement & Créatif Lab