JavaScript est désactivé, pour profiter de dentalespace à 100%,
et notamment accéder à sa boutique activez le en suivant ce lien : Activer JavaScript


Pulpopathie et abcès dentaire

Pulpopathie et abcès dentaire

Par Roland SANANES   |   Mise en ligne : 06 novembre 2005   |   Vus : 60 914
DONNEZ VOTRE AVIS ! (3)
Pas terribleMoyenBienTrès bienExcellent !

 

La pulpopathie et ses différents degrés requiert un traitement spécifique qui implique le praticien dentaire. L’Homéopathie accompagne le patient souffrant dans l’attente des soins avant, pendant et après un traitement approprié.

La pulpopathie et ses différents degrés requiert un traitement spécifique qui implique le praticien dentaire. L’Homéopathie accompagne le patient souffrant dans l’attente des soins avant, pendant et après un traitement approprié.

La classification de l’école de Genève définit 4 étapes qui vont de la pulpite avec peu de symptômes (effraction au cours d’un soin) à un état clinique plus avancé avec coiffage conservateur ; puis pulpite imposant par ses symptômes importants une obturation immédiate ; enfin, la pulpite nécrosée gangrénée avec traitement antibiotique : c’est le stade de l’abcès dentaire.

1/ L’effraction pulpaire : elle survient au cours d’une opération et implique la couverture d’Arnica et Belladonna en 4 ch pour la notion de traumatisme et Pyrogenium 5 ch pour la couverture infectieuse.

2/ Les symptômes cliniques modérés avec coiffage possible : Belladonna, Ferrum Phos. toujours escortés de Pyrogenium.

3/ Stade d’inflammation avancé l’hyperémie pulpaire implique des soins importants : Aconit avec sa sensation de décharges électriques peut être prescrit en 15 ch toutes les 10 minutes. Le tandem Belladonna – Pyrogenium est de rigueur. Chez Bryonia, le début a été très progressif et aboutit à des douleurs intolérables améliorées en serrant fortement les dents ou par la pression forte sur la zone sinistrée. Bryonia 5 ch est indiqué et la dilution s’élève si la bouche devient sèche avec soif abondante. Arsenicum Album est le spécifique de la douleur brûlante améliorée par la chaleur. La douleur surgit en pleine nuit. Il faut se rappeler que ce remède est l’anhydride arsénieux, agent nécrosant pour dévitaliser une dent : 7 ch une ou deux fois par jour. Le contexte de ce sujet frileux avec des idées noires, des inquiétudes cartésiennes permanentes combattues par la compulsivité et la méticulosité implique la haute dilution de similitude. Coffea peut concerner une dent cariée chez des sujets naturellement excités, insomniaques, au cerveau hyperactif, sensibles au bruit et sa pathologie est l’image d’un consommateur de café sans modération. L’hyperesthésie au bruit, à la douleur sont les signes directeurs. Pulsatilla trouve sa place. Cette pulpite de longue durée que le froid soulage implique sa composante fondamentale : la congestion veineuse qui donne des jambes lourdes, des gingivorragies avec intolérance à la chaleur. La similitude avec l’érythème pudique, les larmes abondantes par timidité, la douceur naturelle permettent d’élever la dilution.

4/ Au stade du magma purulent ou nécrosé, le traitement dentaire devient spécifique. Il est entre les mains du praticien. Pyrogenium et Arsenicum Album sont des outils adjuvants.
 

L’ABCES DENTAIRE proprement dit : il réalise le magma purulent et l’inflammation de l’espace péri-apical avec tuméfaction palatine ou linguale. Il s’exprime par une cellulite péri-maxillaire et tous les signes de rubor dolor calor sont présents.

Belladonna aura ouvert avec Ferrum Phosphoricum et Cuivre Oligosols les premières étapes inflammatoires mais c’est la grande présence d’Hepar Sulfur qui domine le tableau. Il domine dans la phase aiguë l’abcès alors que Silicea l’accompagne dans la phase chronique ou terminale. Hepar Sulfur est frileux, sensible au froid, à la douleur, aux courants d’air et au toucher (c’est le plus sensible des remèdes sensibles). On peut administrer une dose d’Hepar Sulfur 15 ch après l’introduction de Pyrogenium. Mais si l’abcès est là avec impératif de draignage ou de trépanation pulpaire ou d’incision, Hepar Sulfur 4 ch a un rôle majeur dans l’évacuation du pus. C’est la plus sûre dilution spécialement chez l’enfant.

Silicea est présent dans la bataille. Comme Hepar Sulfur il présente une peau malsaine, froide, transpirante facilement infectée. Chaque plaie a tendance à suppurer et à ne pas vouloir guérir mais son stade favori c’est l’évolution lente, insidieuse, voire déprimante. Tête et cou sont inondés de sueurs profuses qui ne soulagent pas. C’est autour de l’individualisation que le diagnostic est fait. Hepar Sulfur ne se sent bien nulle part, arpente la pièce, devient véhément, rageur, violent, insupportable tandis que Silicea reste coi dans une pièce bien chauffée, la tête emmitouflée d’une grosse écharpe. Pyrogenium est bien entendu l’accompagnement naturel.

Mercurius est le troisième remède dans les foyers purulents chroniques. Il faut impérativement le prescrire sur l’inflammation des ganglions cervicaux, des glandes salivaires, (sialorhée) transpiration nocturne : la tête est inondée de sueurs à odeurs fortes et toutes les sécrétions présentent le même style : haleine, sueurs, urines, la langue est gonflée gardant l’empreinte des dents, elle peut connaître toutes les douleurs : du blanc jaune au rouge noir et brun. Les gencives sont gonflées avec ulcération et vésicules, les dents deviennent branlantes et si les cauchemars occupent les nuits, la haute dilution est indiquée.


LA FISTULE DENTAIRE

Si le traitement du praticien est conduit correctement, elle n’apparaît pas mais certains profils constitutionnels : les phosphoriques fragiles (consulter Homéopathie et Langage du Corps Ed. Robert Laffont) doivent recevoir Silicea, le remède des suppurations sans tendance à la guérison avec expulsion de corps étranger ou de pâte canalaire, en basse dilution plusieurs fois par jour.

Fluoric Acid : ici la fistule qui accompagne la suppuration osseuse devient pruriante, corrosive, irritante avec élimination d’esquilles osseuses. Le malade ne tolère pas la chaleur mais le point objectif est le mauvais état de la bouche avec des caries dentaires abondantes, délabrantes, avec forte atteinte de l’émail.

Hekla Lava (la lave volcanique) est un bon remède de suppuration osseuse, on le donne en 5 ch une à deux fois par jour sans oublier qu’il entre en 4 ch avec Kreosotum et Siegesbeka dans la fameuse formule en trituration des dents branlantes qui désespèrent facilement le troisième âge.

Le Collège Français de Sciences Humaines organise un enseignement sur les Médecines Alternatives en pathologie bucco-dentaire avec l’étonnant instrument d’Auriculothérapie qui surprendra plus d’un praticien.

Programme de l'enseignement :
  • principes de la méthode homéopathique
  • matière principale des principaux remèdes homéopathiques : végétal, minéral, animal
  • dents et constitutions osseuses
  • inflammation et suppuration aiguës
  • interprétation de la douleur : pulpopathies
  • gingivites - paradontopathies - trismus
  • fétidité de l'haleine, troubles de la mastication
  • nausées, lipothymies
  • abcès dentaire et ses complications
  • pathologie des glandes salivaires
  • gestion des hémorragies
  • accidents d'évolution des dents de sagesse
  • névralgies faciales trigéminées
  • les allergies en pleine croissance
  • herpès et aphtose buccale

dentalespace | Copyright © 1998-2014 - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation                 Réalisation : Dentalespace, JB Développement & Créatif Lab