JavaScript est désactivé, pour profiter de dentalespace à 100%,
et notamment accéder à sa boutique activez le en suivant ce lien : Activer JavaScript


Applications de l'image numérique à la pratique dentaire quotidienne

Applications de l'image numérique à la pratique dentaire quotidienne

Par Yves TOLILA & Marc GRUNDMAN   |   Mise en ligne : 06 février 2002   |   Vus : 7 762
DONNEZ VOTRE AVIS ! (0)
Pas terribleMoyenBienTrès bienExcellent !

 

Jusqu’à présent, la qualité de la photographie numérique était insuffisante pour une application en prise de vue intra-buccale, notamment à cause de la définition grossière des images, et de la difficulté à la mise en œuvre.

Jusqu’à présent, la qualité de la photographie numérique était insuffisante pour une application en prise de vue intra-buccale, notamment à cause de la définition grossière des images, et de la difficulté à la mise en œuvre.

Depuis environ un an, avec l’arrivée de nouveaux matériels, nous avons pu expérimenter avec succès la photographie dentaire, obtenant des résultats qui nous ont permis de supprimer l’utilisation de nos bons vieux appareils traditionnels (Medical Nikkor, Dentaleye, 105 macro, diapositives, etc.)

L’objectif de cet article est de faire un tour d’horizon succinct des matériels, des méthodes et des résultats obtenus, mais aussi des nouvelles applications et possibilités de traitement qu’offre l’image numérique.


Quel matériel ?

  • Les caméras intra-buccales sont largement commercialisées depuis plusieurs années, sont régulièrement améliorées et déjà bien présentes dans nos cabinets. Elles sont un très bon instrument de communication avec le patient. Elles sont souvent intégrées à nos logiciels dentaires et sont d'un usage très simple. Les caméras intra-buccales ont l’avantage de permettre des prises de vue Macro aisées et rapides, mais n’offrent qu’une définition limitée (~400 000 pixels), ce qui ne permet pas une exploitation satisfaisante, tant pour la présentation que pour l’impression. Leur coût reste également élevé.
  • Les appareils photos numériques :
    L'arrivée des appareils photo numériques actuels permettant des prises de vue macro avec des images de plus de 2 mégapixels, a ouvert une nouvelle voie dans la photographie dentaire.

Certains appareils numériques offrent les mêmes avantages que les appareils argentiques, avec la possibilité de rajouter des flashs annulaires, et toutes sortes de filtres et lentilles.

- Les photographies sont enregistrées dans l’appareil photo sur des cartes mémoire de capacité variables. Ces cartes amovibles sont lisibles sur des lecteurs externes comme une simple disquette, mais peuvent contenir plusieurs centaines de photos à la fois. Une fois transférées, les images peuvent être dupliquées et modifiées à l’infini sans perte de qualité. De même, une photo sur ou sous-exposée peut être aisément retravaillée.

- Le traitement des images nécessite l’utilisation d’ordinateur et de logiciels adaptés (Acd-see® , Photoshop® , logiciel de gravure cd, messagerie E-mail, Powerpoint® …)

- Même si l’ordinateur n’est pas de dernière génération (type Pentium III, G4 ou AMD Thunderbird), certains composants sont en revanche importants pour avoir un confort de travail et une qualité d’image optimale:

  1. Mémoire RAM : minimum 128 Mo
  2. Disque dur : minimum 10 Gigas
  3. Carte graphique : Riva TNT2, Matrox G400, Geforce 256…
  4. Ecran : De taille suffisamment grande, minimum 17 pouces, avec un tube de bonne qualité (Diamontron NF, Trinitron…)
  5. Processeur : Minimum 300 Mhz
Exploitation des images

L’instantanéité de l’image numérique permet un nouveau type de dialogue avec le laboratoire de prothèse. Par exemple, en prothèse fixe, comme en prothèse amovible, une photo est jointe systématiquement à l’empreinte pour apporter au technicien toutes les informations visuelles dont dispose le dentiste.

Ces photos sont transmises soit sur cd-rom réinscriptible, soit par e-mail.

C’est une nouvelle motivation pour le prothésiste, qui peut ainsi voir l’évolution, les qualités et les défauts du travail jusqu’à la mise en bouche.
Le dessin de châssis peut être réalisé directement sur l’image pour discussion avant même l’empreinte préliminaire :
Réalisation du châssis
Réalisation du châssis
Réalisation du châssis
Utilisation de la photo numérique dans la communication

Comme avec la photo traditionnelle, la photo numérique peut être développée sur diapositive (avec une flasheuse) ou imprimée sur papier, avec une qualité égalée, si on utilise un matériel et des logiciels adaptés.

En outre, l’informatique permet de faire des présentations entièrement numériques et beaucoup plus conviviales (ajout d’animation, de vidéo, son…) sur un simple cd-rom.

Elles peuvent être destinées à un auditoire, mais aussi aux patients, aux correspondants, ou un site Internet.


Ciquez sur une face du cube pour agrandir l'image et apprécier la qualité.

De l’utilisation de l’appareil numérique à la gestion des images, ces nouvelles techniques de travail nécessitent un apprentissage, et quelques manipulations avant de pouvoir les utiliser sans alourdir notre pratique quotidienne.

dentalespace | Copyright © 1998-2014 - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation                 Réalisation : Dentalespace, JB Développement & Créatif Lab