Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette

Accès aux soins bucco-dentaires : rencontre avec Dominique Chave

Interview Par Dentalespace le 18-10-2017

Au mois de septembre, le Conseil national de l’Ordre a publié son premier rapport sur l’accès aux soins bucco-dentaires. A cette occasion, nous avons rencontré Dominique Chave, Présidente de la Commission de la Vigilance et des Thérapeutiques.

D’après les estimations de l’INSEE, environ 6 à 10 millions de personnes n’ont pas accès aux cabinets dentaires. Il s’agit essentiellement des personnes en situation de handicap ou de précarité, ainsi que des personnes âgées dépendantes. Pour autant, il est nécessaire de rappeler qu’un mauvais état bucco-dentaire peut entraîner des risques pour certaines pathologies, comme le diabète et les cardiopathies. Par ailleurs, un beau sourire est un facteur d’intégration sociale et d’estime de soi.

En 2015, le Conseil de l’Ordre a créé le Pôle Patients, avec comme priorité le maillage territorial grâce à l’aide du référent handicap départemental. Son champ de compétences a notamment été élargi aux personnes en situation de précarité, ainsi qu’aux personnes âgées dépendantes. Le rôle essentiel du référent handicap départemental est de flécher le parcours de soins pour toute personne qui souhaite en faire la demande.

Les personnes en situation de précarité viennent pour du soin, et non pour de la prévention ; très souvent, ils ne connaissent même pas les droits auxquels ils peuvent prétendre. Il faut que les soins soient faits rapidement. Pour cela, l’Ordre dispose de cabinets ou de PASS (Permanences d’Accès aux Soins de Santé) odontologique hospitalière ou associative.

L’état bucco-dentaire des personnes âgées se détériore très rapidement. Le souhait serait que toutes les personnes âgées qui rentrent en EHPAD puissent bénéficier d’un BBD (Bilan Bucco Dentaire).

Il faut travailler la transdisciplinarité et la transversalité entre les acteurs suivants :
• Le monde libéral et le monde hospitalier
• Les chirurgiens-dentistes et le monde médico-social
• Les chirurgiens-dentistes et les EHPAD

Par ailleurs, il est nécessaire de créer un véritable maillage territorial, mais également solliciter les pouvoirs publics afin d’obtenir des aides financières pour la prévention, les soins, ainsi que les transports.

La santé bucco-dentaire n’a pas été au cœur des priorités des pouvoirs publics. Pourtant, les chirurgiens-dentistes soignent quotidiennement toutes ces populations, et c’est le message que l’Ordre souhaite faire passer auprès de tous les pouvoirs publics.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager