Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette

Newsletter – ONG Dar as Mãos

Actualité le 18-10-2017

L’ONG DaM (Dar as Mãos, qui veut dire en portugais “donner la main”) est domiciliée dans le village de Tarrafal de Monte Trigo, sur l’île de Santo Antao. Cette ONG propose de contribuer à favoriser les moyens d’éducation et de santé pour les habitants du village et des environs.
Dans cette lettre, vous trouverez décrite l’opération organisée en juillet 2016 avec l’ONG espagnole SMILES ; une initiative qui a permis la venue pendant deux semaines de 12 dentistes qui ont pu traiter plus de 600 personnes, dont la plupart n’avaient jamais bénéficié du moindre soin dentaire…

Extrait de la newsletter n°6 du 03.09.2016

Chers amis du Cap-vert,
Nous avons fait beaucoup de choses au cours des trois derniers mois. Les dernières semaines ont été très excitantes, et nous avons fait un bon pas dans le sens de nos projets et de nos objectifs. Merci à tous les contributeurs !

(…)

Depuis l’année dernière, nous avions envisagé la venue d’une équipe de plusieurs dentistes originaires d’Espagne et du Portugal. Le docteur Heinz-Oliver Siebelist, co-fondateur de l’ONG espagnole SMILES, avait été invité à Tarrafal en avril 2015, et nous avions convenu le principe d’une collaboration entre SMILES et DaM. Nous voulions organiser, pendant une ou deux semaines de vacances, la venue d’une équipe de dentistes sur Santo Antão, pour soigner les habitants des villages reculés, avec interventions dentaires gratuites. Douze mois plus tard, la confirmation du Dr. Siebelist du Portugal est venue: les premiers volontaires espagnols étaient d’accord pour un stage: nos préparatifs sur place pouvaient commencer… En collaboration avec l’office de la santé et la municipalité de Porto Novo, nous avons prévu un programme pour six villages situés dans la partie ouest, la moins peuplée de Santo Antão : Tarrafal de Monte Trigo, Monte Trigo et Bolona au sud-ouest ainsi que Ribeira das Patas, Alto Mira et Ribeira da Cruz dans les montagnes du nord-ouest de l’île.

5 6

Le dimanche le 31 juillet, la majorité des volontaires d’une équipe de 12 médecins débarque à Tarrafal ; les quatre derniers arrivent par avion quatre jours plus tard. Ils sont logés, dans deux classes de l’école, tandis que leurs équipements sont stockés dans un local appartenant au Centre de santé. Le lendemain matin, c’est le début des consultations. Les nombreuses personnes qui attendent reçoivent une fiche à leur nom avec un numéro d’ordre. Elles sont interrogées par l’infirmière du Centre de Santé qui prend leur tension et inscrit leur état (diabète, insuffisances, allergies, etc) sur leur dossier de patient. Pour chaque personne un premier diagnostic dentaire est établi, et on note les extractions et les plombages nécessaires. Enfin, chacun peut être confié à l’un des dentistes de l’équipe pour les soins. À cette occasion, le vieux fauteuil dentaire, venu de Mindelo au printemps, est mis à contribution. Heureuse initiative ! Mais il faisait déjà si chaud ce matin dans le bâtiment du Centre de Santé, malgré la présence de ventilateurs et de rideaux, que les soins devenaient difficiles. Il a fallu déplacer les extractions à l’air libre, sous un toit d’ombre provisoire. On dit chez nous « utiliser Belzebuth pour chasser le diable ». Malgré une canicule de singe, 66 patients sont examinés, 95 dents sont arrachées, 32 plombages sont faits. Un seul souhait pour les jours suivants : plus d’ombre !!!

7 8

Dès le deuxième jour, à Tarrafal, tous les soins sont réalisés à l’extérieur, hors du Centre de Santé. Ayant ainsi réduit les inconvénients de la veille, les soins ont pu se dérouler en douceur. 62 nouveaux patients ont été traités, dont 53 extractions et 24 plombages. En fin d’après-midi, tous les patients ont été traités, et tout l’équipement nécessaire est rangé et préparé pour les jours  suivants.
L’équipe des dentistes au complet, avec armes et bagages, doit prendre le bateau de pêche pour Monte Trigo, accompagnée de notre président Jailson et de l’aide infirmier, Jair Pires. Le voyage a duré une bonne heure et s’est tout à fait bien déroulé. Seul le débarquement à Monte Trigo fut difficile, car de très hautes vagues rendaient l’accostage du bateau périlleux. Malgré cela, le compresseur et tout l’équipement furent débarqués à terre en bon état. Résultat: 42 patients soignés dont 39 extractions et de nombreux pansements.

9 10

La prochaine étape fut le lieu-dit Bolona, un peu à l’écart de la route de Porto-Novo à Tarrafal. Là, dans ce petit hameau composé de plusieurs maisons dispersées, vivent une douzaine de familles qui élèvent des chèvres, au pied du Tope de Coroa (avec ses 1982 mètres c’est le sommet de l’île de Santo Antão).
Ici pas d’eau courante, pas d’électricité, pas de téléphone, aucun réseau de portable. Déjà, faire savoir à tous les habitants qu’ils peuvent venir rencontrer le dentiste, ce jour, dans les locaux de l’école, ne fut pas simple. Et pourtant, 22 patients sont venus pour les soins : 54 extractions et 12 plombages.
Retour dans l’après-midi vers Tarrafal en aluguer.

11 12

(…)

Là aussi toute l’équipe des dentistes passe la nuit dans le lycée, celui qui couvre la région. Et le lendemain, les consultations commencent avec les premiers examens, puis les plombages dans les locaux scolaires, et les extractions, sur une place ombragée de la cour. Ainsi, jusqu’au soir, 130 patients ont été traités, dont 60 plombages et 363 extractions.

Le mardi matin toute l’équipe, accompagnée de son matériel, se déplace à Alto Mira, un village à 30 minutes de là. Le travail de l’équipe se poursuit dans le Centre de Santé local, avec un résultat brut de 100 patients traités pour 230 extractions et 55 plombages. Dès que tout est rangé, ils vont passer la nuit à Ribeira da Cruz. Et l’agréable confort d’une invitation dans la grande maison d’un émigrant local eut beaucoup de succès ; même si la traditions des dîners espagnols les obligea à se coucher un peu tard.
Lors de la dernière séance à Ribeira da Cruz, ils ont soigné 86 patients dont 70 plombages et 156 extractions jusque dans l’après-midi. Et dès que tout fut remballé, commença la partie agréable de leur voyage dans le Nord-ouest de l’île : toute l’équipe des dentistes, leurs assistants et accompagnateurs furent invités à une fête de remerciements.
Après quelques discours, les participants ont été conviés à un délicieux dîner composé de spécialités locales; et pour finir ils ont pu apprécier “Tocatina” un groupe de musique vivante. Ils ont dansé et fait la fête jusque tard dans la nuit.

(…)

Nous nous réjouissons des nombreux soutiens et engagements de tous et vous exprimons, une fois encore, NOS REMERCIEMENTS POUR TOUTES VOS PARTICIPATIONS !

Retrouvez la newsletter en intégralité ici

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager