2017, du temps pour tout.

Par Isabelle DANJOU le 18-01-2017

Isabelle Danjou

Après une année passée à vos cotés à améliorer votre organisation et votre ressenti au travail, il ressort de façon criante que, toutes et tous, vous vous plaignez de manquer de temps !

Vous êtes capable de gérer :
– du personnel,
– une patientèle,
– une technicité complexe,

Vous savez faire face à :
– une fuite d’eau,
– un patient mécontent,
– une urgence médicale,
– la CCAM,
– un congé maladie de votre assistante,
– l’ordi qui ne démarre pas,

Mais vous n’arrivez pas à structurer votre agenda !

Comme si des petits lutins s’amusaient derrière votre dos à :
– ajouter une urgence à 19h au milieu du long et dernier rendez-vous,
– empiéter sur votre demie journée de repos,
– décocher l’heure intitulée “déjeuner”,
– gommer : “20h rendez-vous avec Jules et Paul devant le théâtre”,

Et si, être débordé vous évitait :

– de ressentir la routine :
“Je suis fatigué mais j’aime mon métier, je n’ai pas le temps de m’ennuyer.”

– d’admettre que vous n’êtes pas rentable :
“Je n’ai pas le temps de faire des plans de traitement.”
“Je n’arrive pas à trouver le temps pour organiser mon cabinet avec des bacs et des cassettes.”

– de faire ce qui vous embête :
du sport.
les dissertations de vos enfants.
du rangement.

– d’affronter votre assistante :
“Elle était encore en retard ce matin, je n’ai rien dit ; quand elle est arrivée, j’avais déjà installé mon patient.”
“On court tout le temps, on n’a pas le temps de se réunir.”

– de vous former :
“Quand j’arrive à la maison, le soir, il est 22h, je n’ai pas envie de me lancer dans un web-séminaire.”
“Je ramène régulièrement des revues à lire chez moi, mais la plupart du temps, je ne les ouvre même pas.”

– de vous remettre en cause :
“Je travaille 50 à 60h par semaine, mes patients le savent, qu’est-ce que je peux faire de plus ?”

En ce début d’année avec tous mes voeux d’enthousiasme au travail, je vous invite à vous poser cette question :

Qu’est ce qui m’empêche de disposer de mon temps?

Le jour où vous utiliserez votre temps de travail pour ce qu’il est, c’est à dire une des ressources de votre cabinet, vous ne ressentirez plus le poids de votre métier.

par Isabelle Danjou, Dentiste et Fondatrice d’adopte-un-coach.com

Les derniers billets d’Isabelle Danjou :

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager