Le cabinet dentaire dans les yeux du patient

Par D. B. le 09-01-2015

Ce billet a été rédigé avec la volonté d’analyser la situation à travers les yeux du patient : la liste de matériels n’est pas exhaustive et les prix observés sont les tarifs moyens bas du marché.
“Oh, Docteur, vous avez tout refait! C’est très moderne !”

Une petite phrase qui peut sembler satisfaire tout praticien, envisageant qu‘enfin, le patient qui vient de franchir le seuil du cabinet a compris l’investissement réalisé. Mais trop souvent, ces quelques mots sont suivis par: “C’est super, c’est beaucoup plus clair, vous avez refait les peintures ?”

Oui, bien sur que nous avons refait les peintures (4500€), mais pas que…. Nous ne pouvons pas reprocher à Mr P, notre patient, de ne pas savoir que lorsqu’il est entré dans le cabinet, il est passé devant la banque d’accueil (2000€) sur laquelle est posé l’ordinateur (900€) de notre assistante (1300/2500€- mois). Cette dernière lui a agréablement proposé de patienter en salle d’attente, et notre cher patient s’est confortablement installé face à un écran de télévision (700€) fixé au mur pour son entière satisfaction. Distrait par la porte entrouverte de l’autre côté de la salle d’attente, il a jeté un œil discret pour apercevoir l’assistante préparant une table pont (800€), au dessus d’un fauteuil de chirurgie (6000€), à coté duquel se tient un moteur relié à un contre-angle (6000€) et une autre machine sur laquelle est écrit piezochirurgie (6000€). Salué par le praticien entrant en salle d’attente pour l’invité à le suivre, il tourne la tête rapidement afin de le saluer en retour, mais a juste le temps de reconnaître, dans ce qu’il a compris être une salle de chirurgie, une dernière machine ressemblant à un cône de radio (3000€).

Emboîtant le pas de son docteur, Mr P est interpellé par une porte fermée, sur sa gauche, juste avant l’entrée de la salle de soin. Celle-ci est surmontée d’un voyant rouge, et un écran retransmet en direct l’intérieur de la salle, au milieu de laquelle trône ce que le patient croit reconnaître comme étant une radiographie panoramique (20 000€).

Le temps que son praticien analyse les antécédents de son patient sur son logiciel (1200€) installé sur son ordinateur (900€), Mr P s’assoit sur le fauteuil de soin (25 000€), posé devant un long plan de travail en angle surmontant des tiroirs (10 000€) et le même cône de radio aperçu dans la salle de chirurgie (3000€).

Par chance, Mr P ne présente pas de caries, et n’a qu’un détartrage à faire (28,92€).
Trente minute durant lesquelles, angoissé, il ferme les yeux afin de ne pas voir le matériel utilisé (…€). Ravi, il règle ses 28,92€ par carte bancaire, et nous remercie chaleureusement, nous promettant de revenir dans 6 mois.

Il arrive qu’à la fin de la séance, certains reconnaissent “que vous avez du beau matériel”, “que vraiment, le dentiste c’est plus comme avant”… “Qu’en plus c’est super que vous ayez les machines pour la carte bleue (700€) et la carte vitale (200€)”. Mais la plupart des Mr P, restant ½ heure, et dont les yeux ont juste eu le temps de se poser sur 90900€, ne voient que la partie émergée de l’iceberg….

Non, nous ne pouvons reprocher à Mr P de ne pas savoir cela.
En partant nous lui serrons la main avec un sourire, en répondant à son remerciement par un sincère “avec plaisir”.
Car en réalité, à ce tarif là, nous ne le faisons que par plaisir.

BD

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager