Accueil >
Se former
> Formation continue >
new149_small

Dentisterie à minima: La tunélisation

Par Annie Bismuth le 01-05-2002
Voir tous les articles de cet auteur

La dentisterie à minima vise à la préservation maximale des tissus dentaires. Dans le cas clinique présenté, nous évitons la destruction d’ une crête marginale qui aurait été condamnée avec une restauration traditionnelle. La mise en oeuvre du traitement en est facilitée.

La lésion carieuse située sur la face occlusale de la 15 a atteint la face mésiale de la dent sous le point de contact.
La préparation cavitaire sera conservatrice et respectera la crête marginale.
La dentisterie à minima vise à la préservation maximale des tissus dentaires. Dans le cas clinique présenté, nous évitons la destruction d' une crête marginale qui aurait été condamnée avec une restauration traditionnelle. La mise en oeuvre du traitement en est facilitée.
Une matrice est placée afin protéger la face distale de 14 pendant la préparation.
Lors de la tunélisation, nous apercevons la matrice sous la crête marginale.
Vue opératoire après l'éviction totale du tissu carié. On aperçoit nettement la matrice sous la crête marginale.
Vue post-opératoire.

Les techniques adhésives nous permettent maintenant d'éviter la destruction de la crête marginale quand elle n'est pas atteinte par la carie. Ce processus a également l'avantage d'être plus simple (évite la restauration problématique du point de contact), plus rapide et surtout plus conservateur des tissus dentaires sains.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire