Accueil >
Se former
> Formation continue >
new133_small

Greffe osseuse d’apposition et mise en place des implants

Par Laurent Barda le 24-07-2002
Voir tous les articles de cet auteur

Il s’agit d’un jeune homme de 16 ans victime d’un accident de planche à voile qui a perdu à la fois 13 et 14 et la corticale osseuse externe. L’interrogatoire ne révèle aucun antécédent médical ni chirurgical, aucune allergie, aucun traitement en cours.

Edentation de 13 et 14.
La radio panoramique objective l'absence de 13 et 14 et la présence d'une prothèse adjointe partielle transitoire(crochet métal).
Il s'agit d'un jeune homme de 16 ans victime d'un accident de planche à voile qui a perdu à la fois 13 et 14 et la corticale osseuse externe.

L'interrogatoire ne révèle aucun antécédent médical ni chirurgical, aucune allergie, aucun traitement en cours.
La coupe axiale permet d'objectiver la très faible quantité d'os dans le sens antéro-postérieur.
Les reconstructions montrent la très faible quantité d'os dans le sens antéro-postérieur (vestibulo-lingual).
Prise du greffon iliaque (P. TREVIDIC)
Modelage du greffon en fonction de la crête édentée.
Il est décidé de réaliser une greffe osseuse d'apposition d'origine iliaque dans le secteur édenté.

En effet, la prise de greffon dans la hanche permet de choisir la quantité et la qualité d'os désirées afin de pouvoir ultérieurement sculpter le greffon pour un positionnement idéal.

Préfiguration de la transfixation du greffon par vis d'ostéosynthèse.
Mise en place du greffon après sculpture et remodelage de ce dernier et fixation par deux vis d'ostéosynthèse (après préparation du lit receveur).

De l'os spongieux vient compléter la greffe d'apposition afin d'éviter tout vide entre greffon et site receveur.
Contrôle radiologique de la greffe à 15 jours.
4 mois après la pose des implants, la réalisation prothétique peut se faire.


CONCLUSION

La greffe d'apposition vestibulaire et la pose d'implants ont permis d'éviter d'avoir recours à un grand bridge en mutilant de plusieurs dents saines.

Toutefois la greffe d'apposition présente des limites, il est difficile d'augmenter la hauteur osseuse par des techniques d'apposition.
Les reconstructions orthogonales nous permettent d'objectiver la présence d'une greffe en quantité satisfaisante.
Idem sur les coupes axiales.
Dans la même séance les vis d'ostéosynthèse sont déposées et les implants sont posés.
Contrôle radiologique de la mise en place de 2 implants.
A sept mois post opératoire les implants peuvent être posés.
Cas terminé
4 mois après la pose des implants, la réalisation prothétique peut se faire.


CONCLUSION

La greffe d'apposition vestibulaire et la pose d'implants ont permis d'éviter d'avoir recours à un grand bridge en mutilant de plusieurs dents saines.

Toutefois la greffe d'apposition présente des limites, il est difficile d'augmenter la hauteur osseuse par des techniques d'apposition.
FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire