Accueil >
Se former
> Formation continue >
new239_small

Interception en orthopédie dento-faciale : l’occlusion inversée antérieure

Par Olivier Sandid le 14-10-2006
Voir tous les articles de cet auteur

L’interception est un acte thérapeutique simple, le plus souvent précoce permettant d’obtenir la correction partielle ou totale d’une dysmorphose ou d’empêcher son aggravation.

Cas 1: avant traitement. Occlusion inversée antérieure, linguoversion de la 11
Cas 1: après traitement interceptif
L'interception peut être une étape de traitement des différentes malocclusions I, II, III, etc...


L’Occlusion inversée antérieure :

Elle touche une ou plusieurs incisives et est  due soit à une linguoversion des incisives supérieures, soit à une vestibuloversion des incisives mandibulaires, soit les 2 associées.

Le rendez-vous occlusal de l’éruption des dents antérieures est manqué.


L’avantage de l’interception :

- Favorise une croissance normale du maxillaire. Dans certains cas on observera un hypodéveloppement du    maxillaire.
- Permet une amélioration précoce de l’occlusion et du sourire.
- Permet d’éviter les récessions gingivales des incisives inférieures.
- Réduit la durée du traitement en multi bagues.


Etiologie :

- Choc ou traumatisme sur le bloc incisivo-canin retardant l’éruption des dents définitives.
- Obstacles empêchant l’éruption normale des dents définitives : odontomes, dents surnuméraires, etc.
- La fausse classe III : occlusion inversée antérieure avec des bases osseuses harmonieuses.
 

Avantage de l’interception :

- Rétablir une occlusion antérieure (clé incisive).
- Préserver le parodonte des récessions gingivales .
- Eviter le freinage de la croissance du prémaxillaire.
- Amélioration du sourire et de la fonction occlusale.


Cas 2 : occlusion inversée antérieure et postérieure avant traitement. Hypodeveloppement du maxillaire supérieure
Cas 2 : après traitement interceptif
Cas 3 : occlusion inversée antérieure, avec récession gingivale au niveau de la 41
Cas 3 : correction de l’occlusion inversée et amélioration du parodonte au niveau de la 41

Cas 4 : occlusion inversée antérieure de 21 et 22. La 23 est en position ectopique
Cas 4 : correction de l’occlusion inversée antérieure

Plaque à vérin centrale
Plaque classique pour corriger l'occlusion inversée antérieure
Plaque classique pour corriger l'occlusion inversée antérieure
FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire