Accueil >
Se former
> Formation continue >
new235_small

Interception en orthopédie dento-faciale : prévention des traumatismes sur les incisives centrales supérieures

Par Olivier Sandid le 07-11-2006
Voir tous les articles de cet auteur

Prévention des traumatismes sur les incisives centrales supérieures :

Incisives supérieures proéminentes
Il existe une relation directe entre l’augmentation du surplomb incisif (overjet) et le risque de traumatisme des dents antéro-supérieures, en terme de fréquence et de gravité.
Surplomb important
Fractures des Incisives
Retard d’éruption des incisives définitives suite à un traumatisme

Les traumatismes en denture lactéale peuvent entraîner par voie indirecte des conséquences sévères sur les germes des incisives permanentes et par voie de conséquence des défauts d’éruption.

Succion du pouce
Les parents consultent pour des raisons esthétiques et fonctionnelles,  "les camardes de notre enfant se moquent de lui à l’école, il a des dents de lapin, il a du mal à joindre les deux lèvres, et a du mal à mâcher correctement la nourriture."

L’âge ou l’enfant est le plus exposé aux accidents sur les dents antérieures se situe entre 6 et 10 ans, touchant plus les garçons que les filles, le réflexe de protection avec les mains en cas de chute est immature, d’où l’exposition en première ligne de la face et des dents antérieures.
 
On observe souvent un décalage important des maxillaires associé à une succion digitale. Le traumatisme touche les dents proéminentes et les parties molles ( lèvre supérieure ) avec ou sans perte de substance.

Béance antérieure due à la succion du pouce
Surplomb important
  • Assure le confort fonctionnel masticatoire du patient. 
  • Amélioration de l’esthétique notamment du profil du patient.
  • Economie d’une opération chirurgicale à l’âge adulte (ostéotomie), en profitant du potentiel de croissance existant.
  • Réduction de la durée du traitement en appareillage multi bagues.
  • Réduction des frais de soins pour le patient et la collectivité.
Face en début du traitement
Profil en début du traitement
Cas cliniques :

Patiente : T .M âge 9 ans Motif de la consultation : esthétique, incompétence labiale.
Diagnostic : Classe II division I en denture mixte avec incisives proéminentes, surplomb important, supraclusion, dysharmonie dento- maxillaire, rétromandibulie, profil rétrusif,

Phase interceptive avec le régulateur fonctionnel de Franckel : 12 mois, suivi d’un traitement multi attaches de 12 mois, plus la période de contention.
Vue intra buccale avant traitement.

Téléradiographie avant traitement.
Franckel en bouche.



Face en fin de traitement
Profil en fin de traitement
Vue intrabuccale en fin de traitement
Vue intrabuccale en fin de traitement
Téléradiographie en fin de traitement
Avant traitement
Avant traitement
Patiente : C .H.
Motif de la consultation esthétique et fonctionnelle, patiente très motivée.
Diagnostic : Classe II division 1, rétromandibulie inférieure, proalvéolie supérieure, suparaclusion, surplomb important , DDM, succion digitale, normodivergente.
Plan de traitement : suppression de la succion du pouce, thérapeutique fonctionnelle, régulateur de fonction de Franckel 18 mois, et 6 mois de finition en multi attaches suivi d’une contention.
Après traitement
Après traitement


FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire