Accueil >
Se former
> Formation continue >
new249_small

Intérêt et rôle de la soudure au Laser dans l’innovation en ODF

Par Elie Callabe le 11-04-2007
Voir tous les articles de cet auteur

En collaboration avec Jean-Charles Morin (Orthésiste)

Les brasures traditionnelles sont source de ruptures, d’oxydation des appareils et dans certains cas d’allergies en bouche.

Dans certains pays européens, elles sont déconseillées voire interdites.

Détail de soudure au Laser d'un arc lingual
Grille anti-langue soudée sur b ihelix palatin
La soudure au Laser, quant à elle, permet non seulement l’élargissement des techniques de construction et d’assemblage des matériaux, mais également le développement de nouveaux concepts tels le PUL multifonctions.

En bouche, pas d’oxydation, donc pas de libération d’ions métalliques suite à l’effet de la salive.

Dans l’avenir proche, la brasure (qui n’est pas une vraie soudure) est amenée à disparaître, voire à être interdite, au profit de la vraie soudure au Laser.
Arc vestibulaire soudé sur crochet d'Adams
Arc lingual : redressement de molaire mandibulaire
P.U.L : pointes interdentaires soudées sur armature maxillaire
PUL : détail de soudure au Laser d’un ressort de Shwartz sur l’armature de la gouttière mandibulaire.
Un des principaux avantages de la soudure au Laser est d’assurer la liaison des fils de diamètres différents tout en conservant la structure moléculaire des matériaux utilisés.

Double arc : crochet pour traction orthopédique

Grâce à la soudure au Laser le système de fixation est suffisamment solide pour résister aux forces musculaires, confortable et esthétique.
L’armature pré soudée au Laser permet l’adjonction de ressorts coniques pour une propulsion douce et confortable pour le patient.
Confort, sécurité, qualité, innovation, sont les maîtres mots de l’orthèse d’aujourdh’hui et de demain grâce en grande partie à la soudure au Laser, dans le but de faire bénéficier les jeunes patients d’appareils simples, efficaces, confortables et esthétiques.


Soudure Laser des crochets pour élastique antérieur
Incorporation de vérin ou disjoncteur et de crochets cavaliers soudés au Laser sur l’armature
Ressort de Shwartz soudé au Laser sur l’armature, pour vestibuler les incisives inférieures
Adjonction sur la gouttière supérieure du PUL, deux tubes soudés au Laser sur l’armature, et dans lesquels est inséré un ressort en Titane- Molybdène qui vestibulise les incisives supérieure, transformant rapidement et en quelques semaines la classe II div 2 en classe II div 1.
Adjonction sur la gouttière supérieure du PUL, deux tubes soudés au Laser sur l’armature, et dans lesquels est inséré un ressort en Titane- Molybdène qui vestibulise les incisives supérieure, transformant rapidement et en quelques semaines la classe II div 2 en classe II div 1.
La soudure au Laser ne permet pas de souder ensemble des alliages différents comme le Titane-Molybdème et l’acier, mais elle permet la soudure de minitubes en acier dans lesquels on peut insérer un alliage différent comme dans l’exemple suivant :

Interception des classes II division 2 :
Confort, sécurité, qualité, innovation, sont les maîtres mots de l’orthèse d’aujourdh’hui et de demain grâce en grande partie à la soudure au Laser, dans le but de faire bénéficier les jeunes patients d’appareils simples, efficaces, confortables et esthétiques.


FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire