Accueil >
Se former
> Formation continue >

La Greffe linguale au niveau des incisives inférieures

Thierry Mousques le 27-12-2015

Cette patiente de 25ans présentait des récessions vestibulaires de 42 à 35 et linguales de 43 à 33.
Des greffes ont été réalisées en vestibulaire puis en linguale.
Les greffes vestibulaires sont des interventions de routine,
Les greffes linguales sont des interventions à risques en raison :

1) Des insertions des muscles génio-glosses et génio-hyoïdiens sur les apophyses géni supérieures et inférieures
2) De la difficulté d’opérer en vision miroir, indirecte, la région linguale incisivo canine
3) Et surtout des terminaisons mandibulo – incisives de l’ ARTÈRE LINGUALE

Le choix thérapeutique a été fait car ces récessions avaient un pronostic évolutif très défavorable en raison de l’age, du morphotype parodontal très fin et festonné et d’un traitement orthodontique adulte.
Il est impératif pour ce genre d’intervention que le patient ne soit pas fumeur et qu’il ait des techniques d’élimination de la plaque dentaire efficaces et non traumatiques.

Contacter l'auteur Voir tous les articles de cet auteur
Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

2 commentaires au sujet de “La Greffe linguale au niveau des incisives inférieures

Envoyer un commentaire