Accueil >
Se former
> Formation continue >
new247_small

Les outils de communication en ODF

Par Elie Callabe, Olivier Laubacher le 04-02-2007  

Pour une meilleure information, motivation et protection médico-légale en ODF, il est nécessaire d’adopter une communication claire simple et moderne utilisant l’imagerie , la vidéo et un support de communication le dossier Orthoclass.

Communication: définition selon le Petit Larousse : «Le fait pour quelqu’un, une entreprise, d’informer et de promouvoir son activité auprès du public, d’entretenir son image par tout procédé médiatique.»

En ODF, il n’y a pas de coopération sans compréhension du patient (et de son entourage) de la nature et de la gravité de sa malocclusion ainsi que de toutes les étapes du traitement, et il n’y a pas de compréhension sans outils de communication simples, modernes et efficaces.



Principes de base:

     - Transparence : définir les conditions du traitement et les moyens dès la première consultation.
Une communication orale ne suffit pas (le patient ne retient que 10 à 15%) : adopter une communication visuelle, écrite et répétitive qui vient renforcer la communication orale.

    - Anticipation : anticiper pour éviter les conflits. Lorsqu’un problème se répète plus d’une fois, il faut rechercher une  solution anticipée, définitive et systématisée.

   - Flexibilité : systématisation des actes répétitifs = gain de temps, efficacité, confort pour le personnel, les patients, le praticien.

La majorité des situations conflictuelles est due à une mauvaise interprétation et un oubli par le patient et son entourage, des informations données par le praticien.

Nous avons adopté deux types de communication permanente et répétitive:

Support informatique
Communication affichée sur les murs de la salle d’attente
1 - La communication intra-muros utilisant deux types de supports visuels :

     - le support informatique : une vidéo montrant toutes les étapes du traitement avec les appareils (empreintes, collage, port des élastiques, morphing etc…), tourne en boucle dans la salle d’attente.

     - Une communication affichée sur les murs de la salle d’attente afin de motiver les patients (succion du pouce, respiration etc..) et sensibiliser ses parents sur les sujets qui pourraient déclencher un conflit : le brossage, les rendez-vous, les élastiques, la respiration, la déglutition, etc…

l’OrthoClass
2 - La communication extra-muros basée sur un outil moderne l’OrthoClass : le dossier de suivi du traitement orthodontique, du 1° rendez-vous jusqu’à la contention.

L’OrthoClass gère la relation entre praticien ODF, son patient et son entourage, ainsi que les autres acteurs du traitement ODF : l’omnipraticien traitant, l’orthophoniste ou kiné, le stomatologue, etc….(intérêt médico-légal).

Quand le donner au patient et à son entourage ?

1 - Le jour des empreintes en vue de poser un appareil amovible.

2 - Le jour des séparateurs avant la pose d’un multi attache.
Nous cochons les pages concernées et demandons au patient de les lire avec ses parents avant le prochain rendez-vous.
Nous insérons aussi les fiches « photos » et « analyse et plan de traitement » (personnalisation du dossier).

Le jour de la pose, le patient et ses parents connaissent parfaitement toutes les informations concernant le traitement, il suffit de quelques minutes d’explications.

plus d’info : http://www.orthoclass.com/


Conclusion :

Le jeune patient (accompagné de ses parents), qui entre pour la première fois au cabinet d’ODF est envahi par l’appréhension. En regardant la vidéo montrant les différentes étapes du traitement, cette appréhension va s’apaiser et se transformer en curiosité.
Les parents aussi, en regardant la communication affichée et la vidéo, vont comprendre que le traitement orthodontique n’est pas une simple pose d’un appareil mais fait appel à toute une stratégie de traitement dont fait partie la normalisation des fonctions comme la respiration et la déglutition.

Cette préparation informative du patient et de ses parents, va réduire significativement la durée des explications lors de la première consultation ainsi que la durée de chaque temps d’explication lors du changement d’étapes en cours du traitement.
Le patient, bien informé visuellement sur les actes qu’il va subir, sera plus détendu au fauteuil lors des soins.

Depuis que nous avons adopté ces deux types de communication moderne, et participé à des séminaires du type « La Relation Thérapeutique», une grande sérénité règne dans le cabinet pour le bien-être de nos patients et leurs parents , et pour le confort de toute l’équipe soignante.
FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire