Accueil >
Se former
> Formation continue >
loufrani vitro 03

Quelle prothèse tout céramique pour quelle indication ?

Par Gérard Loufrani le 08-03-2016
Voir tous les articles de cet auteur

Ces dernières années , l’apparition des nouvelles céramiques dentaires ont permis d’éliminer définitivement le métal de la bouche de nos patients, supprimant ainsi tout risque de corrosion.
Celles-ci sont d’une biocompatibilité exceptionnelle et sont parfaitement tolérées par les tissus parodontaux.
La demande esthétique a évoluée au fil du temps et nous sommes capables d’offrir le type de matériau céramique le plus adapté à la situation clinique en tenant compte à la fois des propriétés mécaniques, des propriétés esthétiques et surtout optiques, et de la précision d’adaptation indispensable à la restauration souhaitée.
Le choix de la céramique à utiliser dépend essentiellement du cas clinique à réaliser.

On distingue 2 grandes familles :

–  Les Vitrocéramiques, inclusion de cristaux dans du verre et pour les rendre plus résistantes, celles-ci sont renforcées à la leucite ou au di ou tri silicate de lithium ( Ivoclar :Empress® –e.Max® ou Vita :Suprinity®) . Leur résistance est proche de celle de la dent naturelle, elles peuvent être pressées ou usinées, sous forme monobloc maquillées ou de chapes stratifiées avec une céramique feldspathique, mais surtout, par leur phase vitreuse attaquable par l’acide fluorhydrique, leur mode d’assemblage se fera par collage donnant à cet ensemble prothèse-dent une résistance encore supérieure.
L’indication principale de ce matériau est liée à ses qualités optiques, la lumière le traverse comme un émail dentaire, il sera réservé au secteur antérieur, sur dents vivantes de préférence (facettes – inlays-onlays – couronnes périphériques) ses qualités mécaniques insuffisantes contre indiquent les secteurs postérieurs et les bridges de grande étendue.

–  Les céramiques poly cristallines : Essentiellement désormais, toutes les familles des Zircones (Labocast : Forma® Zircone et MonoZir® – 3M : Lava® et lava+® – Kuraray : Katana® polychrome – Nobel : Procera® zircone), elles ne possèdent pas de phase vitreuse, les cristaux d’oxyde de zircone sont condensés par frittage. Leur résistance est extrêmement importante et proche des métaux non précieux. Leurs qualités optiques les rendent opaques au trajet de la lumière, même sur les dernières zircones dites translucides ce qui réduit un peu leur champ d’application dans les secteurs esthétiques. Elles seront essentiellement usinées et travaillées au laboratoire en CAD/CAM sous forme de plots ou de disques et livrées soit monobloc maquillées ou sous forme de chapes stratifiées avec de la céramique feldspathique. Sans phase vitreuse, elle ne pourront pas être collées par les procédés classique de collage composite, elle devront être assemblées par scellement (cvimar – oxyphosphate) ou à l’aide de colles à pouvoir adhésif propre (Super Bond® – Panavia V5® ) .
L’indication principale de ces céramiques poly cristallines zircones se place dans les secteurs postérieurs, les bridges de petites et grandes étendues à condition de respecter des surfaces de connexion importantes et les secteurs antérieurs lorsque des inlays cores sont nécessaires.

CAS CLINIQUES

Traitement du secteur antérieur par vitrocéramiques : facettes et couronne e.max® ( Ivoclar) réalisées par le Laboratoire LABOCAST

Monsieur G. souhaite qu’on rétablisse son sourire et l’éclaircissant :

loufrani vitro 01

Cas au départ

 

loufrani vitro 02

Après dépose de la 11, préparation des facettes de 15 à 25 et éclaircissement des dents mandibulaires

loufrani vitro 03

Réalisation par le laboratoire des e.max® usinées et stratifiées

loufrani vitro 04

Facettes avec retours palatins

 

 

loufrani vitro 04bis

vue vestibulaire droite

loufrani vitro 04ter

Vue vestibulaire gauche

 

 

 

 

 

 

loufrani vitro 05

Présentation des facettes avant collage sur plaque de transfert Nichrominox

loufrani vitro 06

Après traitement à l’acide fluorhydrique et assemblage par collage au Variolink Esthetic® ( Ivoclar)

loufrani vitro 07

Céramiques vitreuses

loufrani vitro 08

Céramiques vitreuses

 

 

 

 

 

 Réalisation d’un bridge de 3 éléments en Zircone usiné

Monsieur N. présente une 23 lactéale mobile et disgracieuse, il souhaite rétablir un sourire harmonieux.

 

loufrani zircone  A

La dent lactéale 63 est à extraire

loufrani zircone  B

Vue en gros plan du cas clinique

 

 

loufrani zircone  C

Après extraction

loufrani zircone  D

Préparations périphériques

 

 

loufrani zircone  F

Zircone stratifiée

loufrani zircone  E

Bridge conçu et réalisé CAD/CAM

 

loufrani zircone  G

Connexions larges et épaisses

 

loufrani zircone  K

Usinage de ce bridge par Labocast dans un disque de Zircone polychrome Katana® ( Kuraray)

 

loufrani zircone  H

Bridge Forma Zircone sur dents vivantes

 

loufrani zircone  J

Assemblage au Panavia V5® Kuraray (grâce au MDP qu’il contient on obtient une force d’adhésion importante)

 

loufrani zircone  I

Vue palatine du cas terminé

Bibliographie 

1.     MAGNE P, BELSER U Restaurations adhésives en céramique sur dents antérieures. Approche biomimétique. Quintessence Internationale 2003

2.     La CFAO au cabinet dentaire, Réalités cliniques, vol.20, décembre 2009

3.     DEJOU J Les céramiques.  Université de Nantes, année 2009/2010, pages 1-28.

4.     ALLARD Y et LAUNOIS C Facettes de céramique collées. Quelle préparation ?  L’information dentaire, année 2013, volume 95, pages 110-132.

5.     KOUBI S-A, BROUILLET J-L et FAUCHER A et TASSERY H Nouveaux concepts en dentisterie esthétique. EMC, odontologie, 23-250-A-12, 2008, médecine buccale, 28-745-M-10, 2008

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

7 commentaires au sujet de “Quelle prothèse tout céramique pour quelle indication ?

  1. Photo du profil de mich406@yahoo.frDocteur MIKO.

    Bonjour, très beau cas, une question pour le collage des facettes esque vous auriez pu utiliser le panavia v5?
    Le commercial est passé cette semaine au cabinet en me montrant pleins d’études pour me dire que le collage des facettes ceramique avec le panavia été aussi bien que le variolink.
    Et il présente un avantage pour l’élimination des excès. Qu’en pensez vous ?
    Cordialement

    1. Photo du profil de docteur.gutman@gmail.comDavid GUTMAN.

      S’il fallait ecouter tous les commerciaux avec leurs etudes montrant que leur produit est le meilleur…Pour moi le Variolink reste le meilleur a la fois en collage et aussi sur le respect de la teinte; mais un avis sur la panavia serait interessant…

Envoyer un commentaire