Accueil >
Se former
> Formation continue >
new212_small

Témoignages

Par Jean Pierre Gardent le 17-04-2005
Voir tous les articles de cet auteur

Témoignages

Le cas de Mme B.

Madame B, 87 ans, souffre de douleurs aiguës et invalidantes aux deux épaules depuis une année entière. Elle en a même perdu son sourire bienveillant. Les antidouleurs classiques et les séances de kinésithérapie sont restés inopérants. Suite à ces échecs et toujours en souffrance, elle consulte un ostéopathe. Celui-ci pratique un traitement au niveau de la région lombaire et de la région dorsale, à distance de la zône douloureuse, plus des séances d'ostéopathie crânienne. Au bout de quelques séances, les douleurs régressent. Des tests de kinésiologie amènent à identifier une malocclusion dentaire. De plus, l'interrogatoire de Mme B fait ressortir que trois ans plus tôt elle avait changé ses habitudes masticatoires suite à la pose d'une prothèse dentaire fixe à la mâchoire inférieure droite. Une gouttière kinésiologique est alors proposé à Mme B, en vue d'induire une position mandibulaire compatible avec la posture générale. Ceci amène une détente progressive des masticateurs et des muscles du cou. Mme B fait état de résultats étonnants et rapides. Après trois mois du port de cette gouttière, une nouvelle prothèse adaptée à sa position mandibulaire et des séances de reharmonisation posturale du corps, Mme B constate enfin une guérison complète ... et remercie son thérapeute avec son sourire bienveillant retrouvé.
Le cas de Olivier M.

Olivier M. souffre d'une tendinite (tendon d'Achille) au niveau du membre inférieur gauche. Agé de 40 ans, il aime le sport et pratique régulièrement la randonnée et le volley-ball. L'effort sportif amplifie la douleur au niveau du tendon d'Achille. L'ostéopathe qui a reçu Olivier M. émet l'hypothèse d'un déséquilibre du bassin et d'une malposition des pieds. Des tests ostéopathiques viennent corroborer cette hypothèse. Les traitements ostéopathiques permettent une atténuation sensible des douleurs. Malheureusement celles-ci réapparaissent rapidement. Des tests d'occlusion sont alors effectués et mettent en évidence une malocclusion avec perturbation de l'espace interarticulaire de l'ATM droite. Le port d'une gouttière kinésiologique est mise en oeuvre. Cette action, ainsi que la poursuite du traitement de réharmonisation posturale globale apportent à Olivier M. la disparition complète de ses douleurs.


FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire