Accueil >
Se former
> Formation continue >
new211_small

Test de kinésiologie

Par Jean Pierre Gardent le 18-04-2005
Voir tous les articles de cet auteur

Rien ne vaut l’expérimentation. Voici donc un exercice simple pour mettre en évidence comment une malposition de l’Articulation Temporo-Mandibulaire peut provoquer un trouble physiologique, … ailleurs, dans le corps.

Le cobaye devra fermer ses yeux et tendre son bras, droit par exemple, comme indiqué sur la figure.

L'expérimentateur essayera de lui faire baisser ce bras. Pour ceci il posera sa main droite sur l'épaule gauche du cobaye et de sa main gauche il appuiera sur le poignet droit de celui-ci.



Le test va consister à contrôler la capacité du cobaye à maintenir son bras étendu.
Première étape: trouver un cobaye. Un individu bien costaud et vigoureux fera l'affaire. Expliquez lui que ce ne sera pas douloureux et qu'il ne risque rien. Pour la réussite du test, il est nécessaire que le cobaye retire lunettes, bijoux et montre.

Etapes suivantes: réaliser les tests dans différentes configurations.

  • En configuration de référence: le cobaye laisse sa bouche entr'ouverte, les dents libres de tout contact. l'expérimentateur teste la résistance du cobaye alternativement sur le bras droit et le bras gauche. dans cette configuration le cobaye devrait présenter les résistances maximales.
  • En configuration de malpositionnement provoqué: pour ceci, introduire une cale de faible épaisseur entre les molaires du cobaye.

Attention, cette cale doit être introduite uniquement d'un seul côté. ceci permet de créer un déséquilibre artificiel au niveau de l'articulation temporo mandibulaire. 
Le cobaye ferme sa bouche et serre fortement ses machoires.
L'expérimentateur vérifie la résistance opposée par le cobaye, alternativement sur les bras gauche et droit ; les tests se feront alternativement avec la cale à droite et à gauche, donc un total de quatre tests.


Notez les résultats obtenus.

  • En configuration normale, machoires serrées, sans cale : par comparaison avec les résultats précédents, il est possible de vérifier la présence ou non d'un défaut au niveau de l'articulation temporo mandibulaire.
Pour satisfaire votre curiosité immédiate, en l'absence de cobaye disponible, voici les résultats couramment observés :

                                                                                        Résistance bras droit                                   Résistance bras gauche

Bouche entreouverte                                                               forte                                                                   forte

Bouche fermée; cale à droite                                                faible                                                                  forte

bouche fermée ; cale à gauche                                            forte                                                                    faible

La conclusion de ce test? C'est qu'une malposition de l'Articulation Temporo Mandibulaire génère des dysfonctionnements dans d'autres parties du corps, souvent fort éloignées. La force musculaire dans le bras est un exemple parmi d'autres.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire