Accueil >
Se former
> Formation continue >
new174_small

Traitement d’un sourire gingivale chez une adolescente associée à une protrusion bimaxillaire

Par Nicolas Tordjmann le 10-03-2004
Voir tous les articles de cet auteur

Cette jeune patiente de 15 ans est préoccupée par son sourire gingival disgracieux et la protrusion de ses dents maxillaires.

Vues de face et de profil. On note un sourire gingival et une protrusion bi-maxillaire
Vues de face et de profil. On note un sourire gingival et une protrusion bi-maxillaire
Cette jeune patiente de 15 ans est préoccupée par son sourire gingival disgracieux et la protrusion de ses dents maxillaires.
Vues inta-orales pré-opératoires : notez l'inclinaison axiale des incisives maxillaires et mandibulaires, ainsi que l'absence des contacts inter-incisifs sur le plan vertical
Vues inta-orales pré-opératoires : notez l'inclinaison axiale des incisives maxillaires et mandibulaires, ainsi que l'absence des contacts inter-incisifs sur le plan vertical
La patiente ne peut fermer la bouche sans contraction du muscle mentonnier, en partie à cause d'une lèvre supérieure trop courte.

Proposition de traitement

Compte tenu de la sévérité de la protrusion bi-maxillaire, il est indispensable de réaliser les extractions des premières prémolaires. D'autre part, les parents de cette jeune patiente refusent toute thérapeutique chirurgicale. Les extractions favorisent une rétraction maximum du secteur incisivo-canin maxillaire.
Vues inta-orales pré-opératoires : notez l'inclinaison axiale des incisives maxillaires et mandibulaires, ainsi que l'absence des contacts inter-incisifs sur le plan vertical

Vues intra-orales du dispositif multibagues. Après 8 mois, on note l'efficacité de la rétraction sans perturber la position du secteur postérieur
Vues intra-orales du dispositif multibagues. Après 8 mois, on note l'efficacité de la rétraction sans perturber la position du secteur postérieur

Vues intra-orales du dispositif multibagues. Après 8 mois, on note l'efficacité de la rétraction sans perturber la position du secteur postérieur
Vues intra-orales du dispositif multibagues. Après 8 mois, on note l'efficacité de la rétraction sans perturber la position du secteur postérieur
L'ensemble du traitement a duré 24 mois. Il a permis de retrouver un bon alignement dentaire aux deux arcades sans modification de la largeur intercanine et intermolaire.
FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire