Accueil >
S'informer
> Actualités >
Vignette-Site-Orthodontie-Brossage-Sonique-Philips

Le brossage sonique en orthodontie

Orthodontie Par Marc Watts le 19-05-2021

Intérêt du brossage sonique en orthodontie ?

Schématiquement, le brossage sonique peut se définir comme une technologie de brossage par mouvements de balayage latéraux de haute fréquence et de grande amplitude. Plus précisément et selon les termes du brevet déposé à la fin des années 1980 (et rappelés dans une méta analyse(1) publiée en 2017), la fréquence des mouvements de balayage doit être supérieure à 150 Hz et leur amplitude doit être supérieure à 1,5 mm.

Toute brosse qui ne respecte pas ces critères, quelle que soit le nom qu’elle se donne ou le son qu’elle produit, n’est donc pas sonique au sens du brevet déposé par ceux qui, quelques années plus tard commercialiseront ces brosses sous la marque Sonicare. À titre de comparaison, les brosses actuellement commercialisées par Philips Sonicare fonctionnent avec une fréquence de 258 Hz et une amplitude variable selon les modèles et les programmes mais toujours supérieure à 2 mm.

 

Les brosses à fréquence de balayage faible connues depuis les années 60 ne sont donc pas des brosses soniques, quand bien même leur mouvement de balayage serait latéral. Et les brosses « vibrantes » dont l’amplitude de balayage est souvent très inférieure à 1,5 mm ne le sont pas plus. Ce rappel des fondamentaux technologiques n’est pas qu’une question de communication ou de propriété intellectuelle. C’est avant tout la garantie que praticiens et patients peuvent choisir leur technique de brossage en connaissance de cause et bénéficier du niveau d’efficacité attendue. Ainsi, la méta-analyse(1) évoquée précédemment et reposant sur 19 études réalisées de 1994 à 2016 a confirmé que la supériorité des brosses à dents soniques sur les brosses à dents manuelles était similaire à celle des brosses à dents électriques en général, tant sur le retrait de plaque (+20%) que sur la diminution de l’inflammation gingivale (+10%).

 

 

Quel est son niveau d’efficacité ?

Beaucoup d’études sur le brossage sonique sont donc aujourd’hui disponibles. Parmi celles-ci, la série de 5 articles(2, 3, 4, 5, 6) publiés en mars 2019 est venu renforcer la crédibilité scientifique du brossage sonique et affirmer sa place grandissante dans l’offre globale du brossage électrique. Ces nouvelles études ont également permis de montrer l’intérêt du brossage sonique dans des indications spécifiques telles que l’hygiène des patients en traitement orthodontique ou le contrôle de l’halitose. De plus, elles confirment les résultats précédemment publiés et montrent que, même s’il existe différentes brosses et têtes de brosses ayant chacune leur spécificité, c’est bien la technologie sonique dans son ensemble qui obtient de très bons résultats cliniques.

 

L’une de ces études intéresse tout particulièrement l’orthodontiste puisque qu’elle porte sur un protocole orthodontique « Sonicare » (PSO) comprenant une brosse sonique et un microjet interdentaire. Dans cette étude chez des patients en traitement orthodontiques(2), le protocole PSO s’est montré significativement plus efficace qu’un protocole « manuel » (contrôle) comprenant une brosse à dents manuelle et du fil dentaire.
Ainsi, après 6 semaines d’utilisation des produits, le pourcentage de réduction de l’indice de plaque par rapport aux valeurs initiale sur les dents porteuses de brackets selon l’indice BBI a été de 37,88 % pour le protocole PSO, et de 3,74 % pour le protocole contrôle (p<0.0001).

 

Toujours après six semaines d’utilisation des produits, le pourcentage de réduction de l’inflammation gingivale selon l’indice MGI a été de 50,99 % pour le protocole PSO et de 10,54 % pour le protocole contrôle (p<<0.0001).

 

Image-Kit-Orthodontique-Philips

 

Références bibliographiques

(1) M. de Jager, O. Darch, J.-W. Bikker – The Effectiveness of Manual versus High-Frequency, High-Amplitude Sonic Powered Toothbrushes for Oral Health: A Meta-Analysis.
J Clin Dent 2017 ; 28 (Spec Iss A) : A13–28.

(2) J. Milleman, K. Milleman, K. Nammi, S. Souza, S. Ou, M. Starke, M. Ward – Comparison of plaque and gingivitis reduction by a Philips Sonicare Ortho Regimen versus manual toothbrush plus string floss on orthodontic patients.
J Clin Dent 2019 ; 30 (Spec Iss A) A1–8.

(3) F.Mirza, K. Argosino, M. Ward, S. Ou, K. Milleman, J. Milleman – Comparison of the reduction in gingivitis and plaque following home-use of Philips Sonicare DiamondClean Smart with Premium Plaque Control brush head and Oral-B Genius 8000 with FlossAction brush head.
J Clin Dent 2019 ; 30 (Spec Iss A) A9–15.

(4) J. Milleman, K. Milleman, M. Olson, S. Ou, S. Souza, M. Starke, M. Ward Comparison of plaque and gingivitis reduction by Philips Sonicare DiamondClean Smart toothbrush with Premium Gum Care brush head in Gum Health mode or Clean mode and a manual toothbrush.
J Clin Dent 2019 ; 30 (Spec Iss A) A16–23.

(5) M. Starke, A. Mwatha, M. Ward, K. Argosino, W. Jenkins, J. Milleman, K. Milleman – Comparison of gingivitis and plaque reduction by Philips Sonicare FlexCare toothbrush with InterCare brush head and a manual toothbrush.
J Clin Dent 2019 ; 30 (Spec Iss A) A24–29.

(6) Y. Li, S. Lee, J. Stephens, W. Zhang, M. Suprono, F. Mirza, M. Ward, T. Mwatha – A randomized, parallel study to assess the effect of three tongue cleaning modalities on oral malodor.
J Clin Dent 2019 ; 30 (Spec Iss A) A30–38.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager