Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette

Comprendre le syndrome du canal carpien

Produit Par Dentalespace le 28-01-2020

Le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est dû à la compression du nerf médian au sein du canal carpien situé au niveau du poignet et limité par les os du carpe et le ligament annulaire antérieur du carpe. Le canal carpien est traversé par le nerf médian qui innerve la face antérieure de l’avant-bras et de la main et par les tendons fléchisseurs des doigts qui sont entourés par leur gaine synoviale.

Carpal Tunnel Medical Illustration

Le canal carpien étant une loge inextensible, une augmentation de la pression intracanalaire provoque la compression du nerf médian, à l’origine du syndrome du canal carpien.

Cette augmentation de la pression peut être due :
• Soit à une augmentation du volume des tendons (suite à des mouvements répétitifs ou prolongés intenses au niveau de la main, du poignet ou de la pince pouce-index qui peuvent entraîner une inflammation des tendons, et donc l’augmentation de leur volume)
• Soit à une diminution du diamètre du canal carpien (poignet en surextension, face antérieure du poignet en appui sur une surface).

ERGOFORM Technology Infographic

Le patient ressent un engourdissement (hypoesthésie), des picotements, une dysesthésie, une paresthésie (fourmillements) des doigts « médians », une douleur de la main irradiant au bras et un déficit moteur des antépulseurs de la colonne du pouce, qui se traduit par une sensation de faiblesse musculaire (sensation de main engourdie et de maladresse).

Le traitement du syndrome du canal carpien

Le traitement du syndrome du canal carpien consiste dans un premier temps par l’injection de cortisones et le port d’une attelle nocturne de repos au niveau du poignet, ainsi que le ménagement de la main (proscription de certaines postures). Si le syndrome persiste, une intervention chirurgicale doit être envisagée et consiste à libérer le nerf médian de sa compression.
Un arrêt de travail de 7 à 45 jours est nécessaire et les récidives sont relativement rares.

Chirurgiens-dentistes : une profession exposée

Les chirurgiens-dentistes et les assistantes dentaires font partie des professions les plus exposées au syndrome du canal carpien, du fait des mouvements répétitifs quotidiens à l’origine de microtraumatismes. À cela, il faut ajouter le port des gants qui peuvent entraver les mouvements ou ne pas offrir une bonne préhension. C’est pour cela que les chercheurs de la société Ansell ont intégré la technologie ERGOFORM Ergonomic Design Technology dans les gants fabriqués par Ansell.

Pour en arriver là, des mesures ont été réalisées par électromyographie, au niveau des muscles individuels de la main, en collaboration avec des ergonomes. Les données collectées ont ensuite permis de concevoir des gants souples qui offrent une meilleure préhension. On constate par comparaison avec un travail à mains nues (situation idéale car absence d’obstacle restreignant ou interférant) une réduction de 31% des efforts musculaires, une diminution des contraintes exercées sur les muscles et les tendons et une baisse du risque de blessure de nature ergonomique. De ce fait, Ansell est le seul fabricant de gants à usage unique à proposer des gants dont l’ergonomie a été certifiée.

2 modèles intègrent actuellement la technologie ERGOFORM : les MICRO-TOUCH DENTA-GLOVE Blue Nitrile et Green Neoprene (le néoprène est non seulement plus solide et s’adapte mieux à l’humidité par rapport au nitrile, mais il est aussi plus résistant aux produits chimiques trouvés dans le domaine de la dentisterie).

DENTA-GLOVE Blue Nitrile Canal CarpienDENTA-GLOVE Green Neoprene Canal Carpien


Ansell_logo.svg

Cet article vous est proposé par Ansell Healthcare.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager