Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette_facebook

Doctolib et l’UFSBD dévoilent les résultats d’une étude inédite sur l’impact d’Internet sur la santé bucco-dentaire

Étude Par Doctolib le 27-11-2019

76% des patients accèdent plus facilement à leur chirurgien-dentiste grâce à Internet, et 1 patient sur 3 aurait renoncé à consulter sans la prise de rendez-vous en ligne. C’est ce que révèle une étude nationale menée par Doctolib et l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD). Internet apparaît ainsi comme un levier décisif pour accéder à la santé bucco-dentaire. Une bonne nouvelle pour les patients, mais aussi pour les praticiens, qui voient leur activité augmenter.

Prendre soin de ses dents n’est pas évident pour tous les Français. Alors qu’une bonne santé bucco-dentaire est essentielle à une bonne santé générale, un grand nombre néglige son suivi : seuls six français sur dix se rendent au moins une fois par an chez le chirurgien-dentiste. La peur du dentiste, la difficulté d’accès à leur praticien, dans un délai raisonnable (il faut en effet patienter en moyenne 28 jours avant d’obtenir un rendez-vous chez le dentiste[1]), sont autant de raisons qui poussent un tiers des Français à renoncer à prendre un rendez-vous chez le dentiste.

Un sondage mené par Doctolib et l’UFSBD auprès de 400 chirurgiens-dentistes et de 7 400 patients utilisateurs du service de prise de rendez-vous en ligne détaille l’impact d’Internet sur la pratique des chirurgiens-dentistes et l’accès des patients à la santé dentaire.

Les patients accèdent plus facilement à leur chirurgien-dentiste

Ce sondage démontre d’abord que les services de prise de rendez-vous en ligne permettent d’améliorer l’accès des patients à leur chirurgien-dentistes (76% des patients interrogés l’estiment) et de lutter contre le renoncement aux consultations et soins dentaires : 1 patient sur 3 aurait renoncé à consulter son chirurgien-dentiste s’il ne pouvait pas prendre rendez-vous en ligne.

La prise de rendez-vous en ligne ouvre les portes des cabinets dentaires à des nouveaux patients. 78% des chirurgiens-dentistes reçoivent des personnes qui ne les consultaient pas auparavant. Là encore, le phénomène n’est pas négligeable :
• 18% des répondants reçoivent plus de 6 nouveaux patients par semaine ;
• 45% des répondants reçoivent entre 3 et 6 nouveaux patients par semaine ;
• 35% des répondants reçoivent entre 1 et 2 nouveaux patients par semaine.

Parmi ces patients, certains avaient arrêté de se soigner et reprennent leur santé orale en main. Plus d’un patient sur 3 estime d’ailleurs prendre davantage soin de ses dents grâce à la prise de rendez-vous en ligne.

Les chirurgiens-dentistes ont plus de temps pour leurs patients

La mise en place de l’agenda en ligne au sein du cabinet dentaire fait diminuer le temps de secrétariat pour 74% des praticiens interrogés. Trois-quarts des chirurgiens-dentistes constatent par exemple une réduction du nombre d’appels reçus au cabinet, une partie de leurs patients privilégiant désormais Internet au téléphone pour prendre rendez-vous.

Moins interrompue, l’équipe dentaire peut se recentrer sur la prise en charge et l’accompagnement des patients avant, pendant et après sa visite. Et de fait, l’activité médicale augmente grâce à l’usage des agendas en ligne. 1 chirurgien-dentiste sur 2 considère que son activité a augmenté depuis qu’il utilise un agenda en ligne. Et cette hausse n’est pas négligeable : un quart des répondants l’estime à +5% et un tiers à +10%. Pour 4 chirurgiens-dentistes sur 10, le gain monte même à plus de 15% d’activité en plus.

Une meilleure communication entre le chirurgien-dentiste et ses patients

La communication entre le praticien et ses patients est essentielle à qualité de la consultation. Pour préparer la consultation, un quart des chirurgiens-dentistes envoient à leurs patients des consignes par email ou SMS avant le rendez-vous (détails pratiques pour accéder au cabinet, liste des documents à présenter, précisions médicales nécessaires au bon déroulement du rendez-vous, informations sur l’activité). Cette nouvelle fonctionnalité de l’agenda en ligne, lancée en 2018, a immédiatement démontré son impact : les praticiens qui l’ont adoptée constatent à 72% que l’envoi de recommandations en amont améliore la qualité de la consultation.

Une fois le rendez-vous passé, les échanges se poursuivent et contribuent à un meilleur suivi bucco-dentaire. Un SMS et un email peuvent ainsi être envoyés au patient afin de l’inviter à prendre un rendez-vous pour un bilan dentaire annuel. 88% des chirurgiens-dentistes qui utilisent ce rappel jugent cette fonctionnalité efficace. Mieux : cet outil améliore la santé bucco-dentaire des patients selon 81% des praticiens qui l’ont mis en place.


[1]  (2) source : DREES, octobre 2018

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager