Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette

Ensemble contre la santé low-cost #CapSanté

Événement Par CCDeLi le 04-12-2017

Suite aux différentes lois votées et imposées ces dernières années, la CaPS (Coordination Asyndicale des Professions de Santé) veut alerter les pouvoirs publics et les médias et informer les patients du risque sanitaire potentiel.

Ces lois BACHELOT, ANI, LEROUX, HTPS ou le règlement arbitral sont présentées comme des lois protectrices et sociales. Combinées entre elles, elles laissent place libre à une médecine à 2 vitesses et provoqueront la disparition des cabinets de proximité.

Les organismes de remboursement des soins sont loin d’être dans l’esprit ancien de la mutualité dans le sens noble du terme. Ils représentent une partie de ce que François Hollande décrivait comme adversaire lors de son discours du Bourget. Ces organismes ont une vision comptable où l’Humain n’a pas sa place, une vision de profit. Des cabinets médicaux non réglementés par le Conseil de l’Ordre, obéissant à la loi du marché et non au serment d’Hippocrate, ouvrent dans des zones déjà surdotées.

Les pouvoirs publics ont misé sur une désunion des professionnels de santé qui seuls chacun dans leur coin n’arrivent plus à réagir.

La CaPS a décidé de réunir en son sein tous les soignants, médicaux ou paramédicaux pour alerter les pouvoirs publics et les Français du désastre sanitaire à venir (rappelez-vous Dentexia). La CaPS est née des CCDeLi, découvrant que la problématique des dentistes était un processus commun à toutes les autres professions médicales ou paramédicales.

IMG_0793IMG_07952017-12-02-PHOTO-000005902017-12-02-PHOTO-000005992017-12-02-PHOTO-000005972017-12-02 15.19.48-3

Nous avons organisé un rassemblement samedi 2 décembre à Paris, rassemblement marquant la naissance de notre mouvement, qui s’est voulu être davantage une session d’information du public qu’un défilé inutile, nous avons utilisé les moyens modernes de communication à l’image de la médecine de pointe à laquelle nous aspirons.

Le principe a été de disposer 40 équipes de 15 soignants sur 26 sites, avec une banderole différente pour chaque lieu, exemple : “pour une révolution du système de santé” à la Bastille ou “soignants, formez vos bataillons” à l’école militaire. L’objectif de chaque participant était d’informer les passants, de leur distribuer des “cartes dévitalisées” (sur lesquelles sont mentionnés les liens vers notre site) et de sensibiliser les pharmaciens et les opticiens sur notre chemin.

IMG_07922017-12-02-PHOTO-000006152017-12-02-PHOTO-000006112017-12-02-PHOTO-000005912017-12-02-PHOTO-000005812017-12-02 14.24.36-1

A partir de 15h30, tous les groupes ont convergé vers l’Île aux Cygnes au pied de la statue de la Liberté, symbole du libre choix du praticien par son patient et de la thérapeutique par le soignant. Une fanfare animait le lieu, des photos des participants rassemblés avec l’ensemble des banderoles ont été prises. Nous nous sommes rendus spontanément sur le pont de Grenelle permettant une dernière série de photos.

photo rassemblement ccdeli

Un QG jouait le rôle de tour de contrôle, il récupérait toutes nos photos via WhatsApp en temps réel et tweetaient avec #CapSante pour compléter le tonnerre d’applaudissements du Thunderclap.

Notre volonté est d’être des lanceurs d’alerte, d’utiliser pour cela les moyens modernes de communication permettant d’inonder d’informations la toile et les Français de la mutation du système de soins.

Retrouvez toutes les informations et actualités du mouvement sur le site ccdeli.fr

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager