Accueil >
S'informer
> Actualités >
Vignette-FB-Prevoyance-Chirurgiens-Dentistes

La prévoyance des chirurgiens-dentistes : à quoi faut-il faire attention ?

Vie du cabinet Par Ilane Sarcher le 30-09-2020

La prévoyance des chirurgiens-dentistes procurée par la Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes (CARCDSF) procure des garanties contre la plupart des différents risques concernés (arrêt de travail, invalidité et décès). Elle n’en n’est pas moins très insuffisante et nécessite la souscription d’une couverture supplémentaire adaptée.

 

Arrêt de travail : des indemnités journalières à compter du 91è jour

Les chirurgiens-dentistes perçoivent des indemnités journalières (IJ) à compter du 91è jour d’arrêt de travail, et ce dans la limite de 36 mois. Le montant de la prestation était de 97,16 € en 2019 (montant non encore communiqué pour 2020). Elle est servie à compter du 91è jour d’arrêt de travail et ce, dans la limite de 36 mois.

En cas de rechute dans le délai d’un an, les indemnités journalières sont à nouveau versées à compter du 15è jour de cette rechute.

Au-delà de 36 mois (durée maximum théorique de perception), l’assuré peut demander à la commission d’inaptitude de la CARCDSF la reconnaissance de l’incapacité professionnelle permanente ou de l’inaptitude. Il peut également demander une prolongation du service de l’indemnité journalière pour une nouvelle période maximum de 12 mois. Pour autant, des prestations supplémentaires devront être souscrites pour procurer un revenu décent en cas d’arrêt de travail.

 

 

Points de vigilance :
• Quels revenus percevoir en cas d’arrêt de travail ?
• À partir de quand la prestation du régime supplémentaire doit-elle débuter (ce qu’on appelle le délai de franchise) ?
• Durant combien de temps la prestation supplémentaire doit-elle être versée ?

 

Invalidité : des garanties obligatoires très insuffisantes

L’invalidité partielle
Aucune pension n’est servie en cas d’invalidité partielle. C’est bien évidemment un point majeur d’attention dans le cadre d’une stratégie personnelle de prévoyance.

 

L’invalidité totale
Le montant de la pension annuelle s’élève à 26 559,80 € en 2019 (montant non encore communiqué pour 2020). La pension est majorée de 7 773,60 € en 2019 (montant non encore communiqué pour 2020) pour chaque enfant à charge.
Conditions d’attribution :
• L’assuré ne doit pas avoir atteint l’âge minimal de départ en retraite,
• Il doit être dans un état d’invalidité totale et définitive,
• Il doit avoir cessé toute activité et être à jour de ses cotisations.

Le besoin d’une tierce personne
Le fonds d’action sociale peut accorder sur décision du médecin conseil de la caisse une aide pour tierce personne aux invalides ayant besoin d’être assistés pour accomplir les actes ordinaires de la vie.
Point de vigilance :
• Quels revenus percevoir en cas d’invalidité ?

 

Décès : des prestations à renforcer

Trois types de garanties sont prévus par la CARCDSF :

 

Capital décès

Un capital décès de 16 195 € en 2019 (montant non encore communiqué pour 2020) était attribué au conjoint survivant ou aux orphelins.

 

La rente conjoint
Le conjoint survivant marié depuis au moins 2 ans (sauf si un enfant au moins est issu du mariage) non divorcé et non remarié, a droit à une rente annuelle. Montant de la rente annuelle : 17 231,48 € en 2019 (montant non encore communiqué pour 2020).
S’il ne remplit pas les conditions pour bénéficier de la rente annuelle ou qu’il préfère renoncer à celle-ci, le conjoint survivant peut percevoir à la place une allocation unique dont le montant varie en fonction de l’âge du conjoint survivant.

 

La rente orphelin
Une rente orphelin était prévue pour un montant de 11 660,40 € en 2019 par an (montant non encore communiqué pour 2020) et par enfant. Elle est servie jusqu’à l’âge de 18 ans (et 25 ans si l’enfant à charge poursuit ses études et sans limite d’âge s’il est atteint d’une incapacité permanente).

Point de vigilance :
• Quels revenus percevoir en cas d’invalidité ?


Un contrat de prévoyance individuel nécessite un bilan personnalisé. Si vous souhaitez être contacté par Ilane Sarcher, cliquez ici.

Ilane Sarcher

58 bis rue de  la Chaussée d’Antin
75009 Paris
01 80 88 37 87

06 63 76 00 38

Site internet

axa-logo-prevoyance

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager