Accueil >
S'informer
> Actualités >
Vignette-Site-Philips-Marie-Dacquin

Comment appréhender le brossage sonique dès le plus jeune âge ?

Produit Par Marie Dacquin le 20-03-2021

Introduction

Par définition la carie dentaire est une maladie infectieuse multifactorielle d’origine bactérienne qui se manifeste symptomatiquement par des lésions carieuses.

Son apparition et son développement sont liés à 4 facteurs :
• Présence de bactéries cariogènes
• Ingestion de glucides fermentescibles
• Capacité de défense de l’hôte
• Temps

Cette maladie touche 60 à 90 % de nos enfants. Toutes les études s’accordent sur le fait qu’elle constitue la plus fréquente des maladies chroniques de l’enfance. Elle est d’ailleurs toujours considérée comme le 3è fléau mondial par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Or la carie dentaire peut être évitée, grâce notamment à de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, comme un brossage bi-quotidien de 2 minutes minimum.

 

Il est indispensable d’instaurer une hygiène bucco-dentaire le plus tôt possible. Le matériel d’hygiène bucco-dentaire, la technique et la durée de brossage doivent être adaptés à l’âge de l’enfant. Pour un brossage efficace et non traumatique, la brosse à dents doit être changée au minimum tous les 3 mois. Une brosse à dents à poils souples est recommandée, à petite tête pour pouvoir atteindre les endroits difficiles d’accès.

Actuellement, de nombreux modèles de brosses à dents enfants manuels ou électriques sont sur le marché. Celles-ci sont devenues de véritables concentrés de technologie, avec têtes interchangeables, divers modes de brossage et de nombreux gadgets.

 

Brossage manuel ou électrique ?

En 2014, la collaboration Cochrane a publié une revue systématique montrant l’effet bénéfique de la brosse à dents électrique par rapport à une brosse à dents manuelle. La conclusion des auteurs est que la brosse à dents électrique réduit davantage la plaque dentaire et la gingivite qu’un brossage manuel, à court et à long terme.
Pour un même temps de brossage, la quantité de plaque retirée est plus importante avec une brosse à dents électrique qu’avec une brosse à dents manuelle.

 

Philips-Pedodontie-Marie-Dacquin-Photo-4

 

Les têtes des brosses à dents électriques et le type de brossage, permettent aux poils de la brosse d’atteindre à la fois les dents mais aussi plus facilement les interstices et les sillons gingivaux. C’est notamment dans ces zones, les plus difficiles à nettoyer, que la quantité de plaque éliminée sera supérieure après un brossage électrique par rapport à un brossage manuel. La plupart des patients n’utilisent pas de moyens spécifiques pour le nettoyage interdentaire, la brosse à dents électrique peut donc apporter un plus.
Plusieurs autres études montrent par ailleurs qu’après utilisation de la brosse à dents électrique, les patients ont la sensation de dents douces et lisses après le brossage, ce qui les motive à une régularité d’utilisation.

 

Attention en ce qui concerne les premiers brossages, dès l’arrivée des incisives, à quelques mois, il est indispensable d’être en manuel !
Par la suite nous parlons d’un brossage aidé par les parents dès 3-4 ans qui peut se faire en électrique ou non jusqu’à 9 ans, puis d’un brossage avec une autonomie surveillée jusqu’à l’adolescence. Pour une efficacité optimale, l’apprentissage du brossage doit se faire avec l’aide d’un chirurgien-dentiste lors d’une consultation de prévention.

 

Philips-Pedodontie-Marie-Dacquin-Photo-3

 

La brosse à dents électrique est amusante et attractive pour les enfants, c’est un vrai plus lors des premières années afin de motiver à l’hygiène bucco-dentaire et instaurer l’habitude du brossage bi-quotidien. Les couleurs, les formes et les sensations tactiles transforment l’objet corvée en un gadget ludique. De plus, le brossage de dents avec une brosse à dents électrique doit durer environ 2 minutes pour être efficace, contre 3 minutes avec une brosse à dents manuelle, un vrai argument chez nos jeunes patients vite impatients !

 

Quel type de brossage électrique ?

Actuellement, il existe plusieurs types de mouvements disponibles :
• Le mouvement oscillo-rotatif ou « technologie 2D ». Il est effectué par les brosses à dents électriques à tête circulaire. Ces têtes effectuent des rotations partielles et rapides dans le sens horaire et anti-horaire, associées à des oscillations latérales allant jusqu’à 8 800 tours par minute.
• Le mouvement oscillo-rotatif à pulsations ou « technologie 3D ». Également réalisé par les brosses à dents électriques à tête circulaire. En plus des oscillations-rotations, elles effectuent un mouvement vertical : des pulsations de va et vient allant jusqu’à 40 000 par minute. Depuis fin 2020, le mouvement pulsatile a été amélioré grâce à l’utilisation d’un électroaimant.
• Le mouvement sonique. Il est effectué par les brosses à dents électriques à tête rectangulaire. Cette tête combine ondes soniques et brossage à grande vitesse, permis par la réalisation de vibrations à haute fréquence allant jusqu’à 62 000 mouvements de brosse par minute. Les brosses à mouvement sonique permettent une action mécanique de nettoyage associée à un effet de cavitation hydrodynamique permettant de décoller la plaque dentaire. La cavitation hydrodynamique est le fait que sous l’effet des poils des brosses à mouvement sonique, la salive se vaporise sous forme de bulles qui implosent sur la plaque dentaire, la désintégrant.

 

Marie Dacquin nous confie apprécier particulièrement ce brossage et le recommande car il permet un apprentissage proche du manuel. L’enfant apprend ainsi les gestes d’un bon brossage en s’amusant et acquière la technique qui lui sera utile tout au long de sa vie, tout en étant 75% plus efficace ! Les parents apprécient que ce ne soit pas un brossage totalement assisté, mais le voient davantage comme un brossage manuel potentialisé. L’autonomie de brossage pouvant tenir jusqu’à 3 semaines sans charge et la poignée antidérapante ergonomique sont deux arguments de choix supplémentaires.

 

Connectivité, un vrai plus ?

La révolution numérique a bouleversé notre vie quotidienne mais dans le domaine de la santé, cette révolution est-elle un simple gadget ou au contraire la source d’une amélioration considérable de la prise en charge des patients ?

Philips-Pedodontie-Marie-Dacquin-Photo-2b

 

Le but est d’améliorer l’observance du brossage chez les patients, en correspondance avec la prescription du chirurgien-dentiste. Par exemple, l’application d’apprentissage, conçue pour les enfants âgés de 6 à 8 ans, est gratuite pour la brosse à dents Philips Sonicare® For Kids connectée en Bluetooth.

Cette brosse à dents est compatible avec 2 têtes de brosse Kids (+3 ans et +7 ans) afin de pouvoir choisir la tête adaptée à la bouche de l’enfant.

Des conseils de brossage visuels sont fournis dans l’application avant chaque session de brossage. Ainsi, l’application est un véritable coach de brossage. En imitant Sparkly qui se brosse les dents, les enfants effectuent un brossage complet de leurs propres dents cadran par cadran : ils chassent les bactéries sur l’écran pour atteindre l’ensemble de leur bouche, en parallèle le manche indique à l’application le temps de brossage effectif.
Afin d’être encouragé, l’enfant reçoit des récompenses après chaque session de brossage réussie pour que son Sparkly soit heureux et en bonne santé. L’enfant reste motivé car il atteint différents objectifs au fil du temps tel que « Combattant des bactéries débutantes » ou « Bourreau de la plaque dentaire ! ».
Deux modes existent sur cette brosse à dents : un mode doux avec la minuterie réglée sur 2 minutes et  toutes les 30 secondes une mélodie pour indiquer la nécessité de changer de cadran. Et un mode extra-doux adapté aux enfants dès 3 ans, la minuterie réglée sur une minute augmente progressivement au fil du temps permettant aux jeunes enfants aidés de leurs parents d’atteindre la durée de brossage recommandée.

 

Conclusion

L’utilisation d’une brosse à dents électrique permet à une grande partie des enfants d’augmenter leur fréquence de brossage et leur durée de brossage. Les séances de coaching avant chaque brossage sont un outil d’éducation thérapeutique intéressant pour les enfants mais également pour les parents, permettant de faire suite aux conseils professionnels donnés lors de la consultation chez le chirurgien-dentiste. Les patients apprennent tout en s’amusant, et les parents peuvent suivre les progrès entre deux visites au cabinet dentaire.

 

98 % des parents interrogés déclarent qu’il est plus facile de motiver leurs enfants à se brosser les dents plus longtemps et plus efficacement.

 

Philips-Pedodontie-Marie-Dacquin-Photo-1

 

La connectivité couplée à une relation de confiance chirurgien-dentiste/patient permettra sans doute d’améliorer significativement l’hygiène bucco-dentaire des générations futures. La société évolue et les nouvelles technologies font maintenant partie intégrante de notre quotidien, y compris dans le domaine de la santé, et Philips l’a bien compris.

 


 

Cet article vous est proposé par

Philips_SonicareReversed_logo_2014_RGB

 

Retrouvez Marie Dacquin, le 30 avril 2021, autour du thème de l’éducation Fonctionnelle par l’omnipraticien : une prise en charge globale des fonctions orales. Pour en savoir plus, cliquez ici.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager