Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette

Le mal de dos, le mal du siècle

Actualité Par Bambach le 15-10-2019

LE MAL DE DOS, LE MAL DU SIÈCLE

« Le mal de dos, le mal du siècle » voici plus de cent ans que cette expression a vu le jour. Bien que le siècle ait changé le mal de dos reste plus que jamais présent.

 

LES MAUX DE DOS ET L’USAGE DES SIÈGES

L’incroyable augmentation des problèmes de dos coïncide avec la sédentarisation de l’activité humaine et tout particulièrement avec l’usage courant du siège. Cette invention somme toute récente au regard de l’histoire, est à l’origine d’une majorité des problèmes de dos. En effet, sur un siège classique, la courbure naturelle en “S” de la colonne vertébrale se transforme en “C” mettant les disques intervertébraux sous pression.

Par ailleurs la standardisation des équipements fait qu’aujourd’hui avec une population en moyenne 10 cm plus grande qu’il y 100 ans, la hauteur des bureaux et tables reste toujours la même, d’où une position assise de plus en plus cyphotique.

Une ergothérapeute australienne, Mary Gale née Bambach, participant à un programme d’équitation pour enfants handicapés, fut fascinée de constater que, des enfants habituellement sanglés sur leur fauteuil roulant pouvaient se tenir assis sur le dos d’un cheval sans autre maintien. Voulant prolonger cette attitude valorisante tant sur le point physique que mental, elle créa un siège en forme de selle de cheval : le “Bambach Saddle Seat”.

 

Mary Gale Bambach

Mary Gale

Suivant d’autres patients aux professions diverses, elle s’aperçut que cette selle demeurait autant efficace.

 

LA SELLE “BAMBACH SADDLE SEAT”

La selle Bambach assure une position assise dynamique. Le bassin est vertical conservant à la colonne vertébrale sa cambrure naturelle en “S”. La musculature haubane, la colonne vertébrale et les tensions musculaires sont faibles. Les pressions intra-discales sont réduites et par conséquent les risques d’usure mécanique à l’origine des douleurs diminuent.

Posture

Parallèlement cette posture génère une moindre compression de l’estomac et de la cage thoracique : l’oxygénation et la digestion sont améliorées. Les muscles de la loge postérieure de la cuisse ne sont pas en appuis ; le retour veineux est moins entravé : les sensations de coupures et de fourmillements dans les membres inférieurs sont limitées.

Siège de référence de la profession dentaire, Bambach vous propose de découvrir les bienfaits de son siège avec son offre d’essai gratuite.
Pour l’essayer : https://www.bambach.fr/mal-au-dos/bambach.htm


log_BAMBACH_RVB

Cet article vous est proposé par Bambach.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager