Accueil >
S'informer
> Actualités >
Vignette-Site-Article-TePe-Communication-Personnes-Agees-10-2021

Patients âgés : comment adapter votre communication ?

Hygiène bucco-dentaire Par Lina Gassner Kanters le 05-10-2021

Introduction

En tant que professionnels de la santé dentaire, nous savons à quel point il est important de conserver des dents en bonne santé tout au long de la vie. La bouche est une partie vitale du corps et de nombreuses études scientifiques établissent un lien direct entre la santé bucco-dentaire et la santé générale.

 

TePe-img1

 

La santé bucco-dentaire des personnes âgées

Aujourd’hui, l’espérance de vie ne cesse d’augmenter (Nations Unies, 2019). L’âge n’est pas un concept absolu en soi et ce n’est pas parce que l’on vieillit que l’on va forcément être sujet à des maladies bucco-dentaires ; cependant, même les personnes âgées en bonne santé verront des changements survenir sur leurs dents, leurs muqueuses buccales ou même par rapport à la composition de leurs salives, plus elles avanceront dans l’âge (Lamster et al., 2016). Certaines personnes âgées peuvent développer des pathologies et elles ont alors besoin d’utiliser des médicaments ou autres solutions dentaires adaptées.

 

Il faut également savoir que la détérioration de l’état de santé général a un impact négatif sur la santé bucco-dentaire, ce qui peut également affecter négativement la qualité de vie.

 

TePe-img2

 

De nos jours, nous conservons nos dents naturelles longtemps, ce qui explique pourquoi les prothèses dentaires sont encore assez rares dans de nombreux pays. Souvent, les personnes âgées possèdent à la fois des dents naturelles et des bridges, des prothèses partielles ou encore des implants. Malheureusement, beaucoup d’entre elles manquent de connaissances sur la manière de bien prendre soin de leurs dents et de leurs prothèses dentaires. Or des soins inadaptés sont souvent la cause du développement de maladies buccales.

 

Bien qu’aujourd’hui l’état de santé général des personnes adultes est meilleur que celui des générations précédentes, les maladies bucco-dentaires, la perte de dents et la xérostomie sont encore très courantes (Batchelor, 2015).

 

Les soins dentaires réguliers sont essentiels

Dans le cadre d’une approche holistique des soins dentaires, il est essentiel de rappeler que les patients plus âgées ont d’abord été de jeunes enfants. En effet, les personnes qui réalisent des soins dentaires préventifs dès le début de leurs vies sont les plus susceptibles de conserver de bonnes habitudes bucco-dentaires par la suite (Khabra et al., 2017).

 

Des études nous apprennent que de nombreux patients âgés perdent contact avec leurs cabinets dentaires et cette proportion augmente avec l’âge ! C’est aussi bien le cas lorsque ces personnes déménagent dans des logements spécialisés que lorsqu’elles continuent de vivre chez elles (Grönbeck-Linden et al., 2016). Selon Grönbeck-Linden (2016) et Khabra (2017), les facteurs influençant la perte de contact avec les cabinets dentaires sont :

• Des aspects culturel
• L’accessibilité aux soins
• Le contexte socio-économique
• Des problèmes physiques et mentaux
• La perception du personnel dentaire
• Les relations sociales, comme le fait de vivre seul
• La dépendance envers sa famille ou ses amis pour les transports

 

De plus, certains patients présentant des pathologies dentaires pensent que ces problèmes sont liés au vieillissement, ce qui les amène à être passif et à ne pas consulter de dentistes (Stein et al., 2014).

 

Visuel-Femme-Agee-Fauteuil-Article-TePe

 

La communication est importante

On prévoit qu’en 2050, la population de plus de 60 ans représentera 22 % de la population mondiale (Valentin, 2017). Cela signifie que les professionnels dentaires peuvent s’attendre à traiter davantage de patients âgés dans un futur proche. En tant que professionnel, l’un des principal outil pour convaincre les patients de bien se faire suivre est la communication. Une bonne relation avec les patients sera à l’origine de meilleurs résultats cliniques (Sjögren & Virdeborn, 2020). La confiance, le réconfort et l’écoute sont très importants pour les patients même si leur première raison de consultation est celle d’obtenir un avis professionnel (Stein et al., 2014). Pour parvenir à une communication réussie avec tous les patients, ils faut relever certains défis.

 

Les défis à surmonter

En tant que professionnel dentaire, il convient d’adapter la communication choisie en fonction du patient. Par exemple, les patients aveugles, sourds ou handicapés devront bénéficier d’une communication adaptée à leur situation. La polypharmacie ou la dépression peuvent affecter la réactivité et la perception d’un patient. De plus, la littératie en santé peut diminuer avec l’âge, souvent en combinaison avec une déficience cognitive légère (Liu et coll., 2019 ; Stein et coll., 2014).

 

Attention tout de même, une communication adaptée ne signifie pas utiliser un langage différent, avec un vocabulaire limité, un volume plus accentué et un débit de parole ralenti, ce qui est parfois utilisé par des personnes plus jeunes lorsqu’elles communiquent avec des personnes âgées et est nommé en anglais « elderspeak » (American Psychological Association, s.d.). Ce type de communication peut tout simplement avoir un impact négatif sur la communication générale (Stein et al., 2014). Notons que 73,3 % des dentistes ayant participé à un sondage national déclarent ne pas avoir reçu de cours de communication (Rozier et coll., 2011). Devenir de grands communicants est donc un défi pour la plupart des professionnels dentaires, néanmoins il s’agit de la clé pour une bonne prise en charge des patients.

 

Améliorer la communication

Pour une bonne communication, il est important d’être concentré en tant que professionnel afin d’être complètement à l’écoute des patients. Nous vous conseillons de couper vos téléphones ou autres distractions, dans le but d’obtenir un environnement calme au sein duquel les patients se sentiront à l’aise (Sjögren & Virdeborn, 2020).
Voici quelques éléments à prendre en compte pour un climat propice à la communication et au final, un meilleur traitement des patients :

Un accueil chaleureux est bien sûr nécessaire pour tous les patients, mais le contact humain est vraiment une composante essentielle pour les personnes âgées (Yuan et al., 2016). Maintenez un contact visuel avec vos patients et, si possible, retirez votre masques faciaux lorsque vous accueillez vos patients.
Planifiez des rendez-vous plus longs pour les personnes âgées pour éviter de devoir les prendre en charge dans un climat de stress.
Ayez une écoute active et réfléchie. Vous pouvez également vous intéresser à votre patient durant une minute en début de rendez-vous, afin qu’il se sente à l’aise.
Utilisez un langage simplifié et présentez d’abord les informations les plus importantes. Utilisez des aides visuelles si nécessaire.
Fournissez aux patients des instructions écrites et réalisez si besoin un suivi par appel téléphonique (Stein et al., 2014).

 

Conclusion

L’ajustement des traitements, du langage et de l’approche utilisée contribue à des soins dentaires efficaces, pour tous les patients. De plus, pour les personnes âgées, la communication choisie devra être particulièrement calme, précise et chaleureuse. Cela permettra de convaincre ces patients de se faire suivre sur du long terme par leurs chirurgiens-dentistes, afin qu’ils gardent une bonne santé bucco-dentaire tout au long de leur vie.

 


 

Cet article vous est proposé par le Lina Gassner Kanters, Spécialiste en odontologie (Suède) de TePe.

tepe_logotype_RGB_1461 HDPour découvrir la gamme de produits TePe rendez-vous sur tepe.com/fr
Pour contacter l’équipe TePe France : info.france@tepe.com
01 85 76 69 70

 


 

Références bibliographiques

American Psychological Association. (n.d.).
APA Dictionary of Psychology. Retrieved March 31, 2021.
https://dictionary.apa.org/elderspeak

Batchelor, P. (2015). – The changing epidemiology of oral diseases in the elderly, their growing importance for care and how they can be managed.
Age and Ageing, 44(6), 1064–1070.
https://doi.org/10.1093/ageing/afv148

Grönbeck-Linden, I., Hägglin, C., Petersson, A., Linander, P. O., & Gahnberg, L. (2016). – Discontinued dental attendance among elderly people in Sweden.
Journal of International Society of Preventive & Community Dentistry, 6(3), 224–229.
https://doi.org/10.4103/2231-0762.183101

Khabra, K. K., Compton, S. M., & Keenan, L. P. (2017). – Independent older adults perspectives on oral health. International Journal of Dental Hygiene, 15(4), 295–305.
https://doi.org/https://doi.org/10.1111/idh.12259

Lamster, I. B., Asadourian, L., Del Carmen, T., & Friedman, P. K. (2016). – The mouth: differentiating normal from disease.
Periodontology 2000, 72(1), 96–107.
https://doi.org/10.1111/prd.12131

Langevin, S. M., Michaud, D. S., Eliot, M., Peters, E. S., McClean, M. D., & Kelsey, K. T. (2012). – Regular dental visits are associated with earlier stage at diagnosis for oral and pharyngeal cancer.
Cancer Causes & Control, 23(11), 1821–1829.
https://doi.org/10.1007/s10552-012-0061-4

Lindmark, U., Ernsth Bravell, M., Johansson, L., & Finkel, D. (2020). – Oral health is essential for quality of life in older adults: A Swedish National Quality Register Study.
Gerodontology.
https://doi.org/10.1111/ger.12514

Liu, Y. B., Chen, Y. L., Xue, H. P., & Hou, P. (2019). – Health Literacy Risk in Older Adults With and Without Mild Cognitive Impairment.
Nursing Research, 68(6), 433–438.
https://doi.org/10.1097/NNR.0000000000000389

Rozier, R. G., Horowitz, A. M., & Podschun, G. (2011). – Dentist-patient communication techniques used in the United States: The results of a national survey.
The Journal of the American Dental Association, 142(5), 518–530. https://doi.org/https://doi.org/10.14219/jada.archive.2011.0222

Sjögren, K., & Virdeborn, C. (2020). – Kommunikation i en hälsofrämjande tandvård.
Gothia Fortbildning AB.

Stein, P. S., Aalboe, J. A., Savage, M. W., & Scott, A. M. (2014). – Strategies for communicating with older dental patients.
The Journal of the American Dental Association, 145(2), 159–164. https://doi.org/https://doi.org/10.14219/jada.2013.28

Talakey, A. A., & Bernabé, E. (2019). – Long-term regular dental attendance and tooth retention among British adults: A cross-sectional analysis of national survey data.
International Journal of Dental Hygiene, 17(1), 64–70.
https://doi.org/https://doi.org/10.1111/idh.12373

United Nations. (2019). – Shifting Demographics.
https://www.un.org/en/un75/shifting-demographics

Valentin, F. (2017). – Changing Demographics.
Journal of the American College of Cardiology, 69(24), 3002–3005.
https://doi.org/10.1016/j.jacc.2017.05.013

Yuan, S., Hussain, S. A., Hales, K. D., & Cotten, S. R. (2016). – What do they like? Communication preferences and patterns of older adults in the United States: The role of technology.
Educational Gerontology, 42(3), 163–174.
https://doi.org/10.1080/03601277.2015.1083392

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager