Accueil >
Se former
> Formation continue >
vignette_aligneurs

L’intérêt d’un traitement par aligneurs en amont de facettes

Par Camille LAULAN le 07-09-2021
Voir tous les articles de cet auteur

Introduction

Désormais les aligneurs font partie intégrante de l’arsenal thérapeutique des omnipraticiens. Utilisés en amont des techniques restauratrices, ils permettent des soins plus conservateurs et plus esthétiques, tout en s’inscrivant parfaitement dans le respect du gradient thérapeutique(1)(2).

 

Cas clinique

Pour ce cas clinique, la patiente avait déjà eu un traitement d’orthodontie avec extraction d’une seconde prémolaire définitive et de trois secondes molaires lactéales (agénésies des germes sous-jacents). Des espaces non harmonieux se sont créés, accentuant la dysharmonie dento-maxillaire(3).

Après moins de 6 mois de traitement par aligneurs, les espaces ont été réaménagés afin de fermer les espaces résiduels en postérieur et de répartir l’espace antérieur restant de part et d’autre des latérales en vue de réalisation de facettes en céramique collées(4).

figure1-2

Fig. 01 : vues frontale et occlusale maxillaire du plan de traitement virtuel avant le traitement par aligneurs.

 

figure3-4

Fig. 02 : vues frontale et occlusale maxillaire du plan de traitement virtuel avant le traitement par aligneurs après traitement.

 

À la fin de cette première phase de traitement, la situation était bien plus idéale pour le passage à la phase prothétique.

figure5

Fig. 03 : résultat intra-oral maxillaire post-traitement par aligneurs.

 

De plus, un des intérêts des plans de traitements virtuels sont qu’ils sont fiables et reproductibles. De ce fait, la dernière étape du plan de traitement virtuel a pu être exportée (en format STL) et transmise au laboratoire afin que ce dernier puisse réaliser le wax-up virtuel et le mock-up. Cela permet de gagner une étape clinique et de passer directement à la validation du mock-up en bouche après la fin de l’alignement, sans repasser par une prise d’empreinte(5).

figure6

Fig. 04 : validation du projet esthétique grâce au mock-up en bouche.

 

La préparation à travers le mock-up va permettre une préservation tissulaire maximale tout en garantissant une épaisseur de céramique, régulière et suffisante, pour un travail optimal du laboratoire.

figure7-7bis

Fig. 05 : préparations à travers le mock-up.

 

figure8

Fig. 06 : préparations minimales pour facettes sur 12 et 22.

 

figure9-9bis

Fig. 07 : travail du laboratoire (Global Esthetic Bordeaux).

 

Un autre intérêt des méthodes de planification et de travail virtuel, dans ces cas de figure, réside dans l’anticipation de la fabrication de la contention provisoire. En effet, grâce au modèle imprimé, il est aisé de demander au laboratoire une contention amovible.

La phase de contention post-traitement d’orthodontie étant une étape clé de la pérennité du résultat, elle n’est pas à négliger le temps de la phase purement prothétique de notre plan de traitement(5)L’assemblage a été réalisé de façon conventionnelle, à l’aide d’une digue (unitaire), et d’un composite de collage.

figure10

Fig. 08 : collage sous digue unitaire.

 

Le résultat à une semaine post-collage est très satisfaisant et par rapport à la situation initiale, il est évident qu’un traitement purement prothétique aurait été moins convenable en terme de préservation tissulaire et de rendu esthétique(6).

figure11-11bis

Fig. 09 : résultat à J+7 et comparatif avec la situation initiale.

 

De nos jours, les aligneurs en omnipratique sont devenus des alliés de choix pour une dentisterie moderne et plus conservatrice(7).

 

Références bibliographiques

(1) Tirlet G., Attal J-P. – Le gradient thérapeutique un concept médical pour les traitements esthétiques.
Inf Dent 2009 Vol 91(41/42) : 2561-2568

(2) Muller C. – Malpositions antérieures: la solution est souvent orthodontique.
Inf Dent 2009, Vol 91(41/42) : 2577-2582

(3) Dueled E., Gotfredsen K., Trab Damsgaard M., Hede B. – Professional and patient-based evaluation of oral rehabilitation in patients with tooth agenesis.
Clin Oral Implants Res. 2009; 20 (7): 729-36

(4) Lasserre J-F., Jacquemont M., Lai C. – Incisives riziformes gradient thérapeutique et odf, éclaircissement, forme de la préparation.
lefildentaire.com 2019

(5) Dahan S., Boissi N. – Le set-up numérique la révolution de l’orthodontie digitale.
lefildentaire.com 2019

(6) Edelhoff D., Prandtner O., Saeidi Pour R., Liebermann A., Stimmelmayr M., Güth J-F. – Anterior restaurations: The performance of ceramic veneers.
Quint int. 2018;49(2):89-101

(7) Hacmoun D. – Intégration des aligneurs Invisalign en omnipratique : comment optimiser les résultats esthétiques.
lefildentaire.com 2021

 


Pour en savoir plus, participez au webinaire en direct « L’alignement dentaire au service de la préservation tissulaire » animé par le Dr Camille Laulan, chirurgien-dentiste. Pour vous inscrire, c’est ici.

footer_webinar

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire