Accueil >
Se former
> Formation continue >
vignette_facebook

Le numérique au service de la clinique

Par Mathieu ROUSSET le 07-01-2020
Voir tous les articles de cet auteur

Figure 1

Patiente adressée pour un traitement implantaire au niveau de 11 et 21 (Fig. 1). Celle-ci a eu un accident 13 ans plus tôt au cours duquel ses 2 dents ont été expulsées. Elles ont été réimplantées et un traitement endodontie a été réalisé. Actuellement, elle souffre d’abcès à répétitions engendrés par une résorption externe de celles-ci qui présentent une ankylose, comme nous pouvons le voir sur le CBCT (Fig. 2).

Figures 1 & 2
Figures 1 & 2

Après analyse clinique et radiologique, nous décidons de réaliser une préservation d’alvéole car l’implantation post extractionnelle n’est pas raisonnable au vu du faible volume osseux et de la demande esthétique de la patiente. Sans préservation d’alvéole, la pose d’implants différée nécessiterait des greffes d’apposition beaucoup trop complexes.

Nous réalisons donc une préservation d’alvéole en utilisant une membrane de collagène vestibulaire (Smartbrane Regedent) car l’os vestibulaire est en partie détruit. Le matériau de comblement est une hydroxyapatite d’origine porcine (The graft Regedent). Une membrane de A-prf est positionnée en crestal (Fig. 3, 4 et 5).

2
Figures 3 & 4

3
Figure 5

Après 5 mois (Fig. 7 et 8), nous observons une belle cicatrisation des tissus mous avec une perte de volume raisonnable. Nous réalisons un CBCT de contrôle. La préservation d’alvéole a permis d’obtenir un volume osseux suffisant pour la pose de 2 implants. Une planification implantaire est réalisée dans le logiciel CS imaging en association avec une empreinte optique (Carestream CS 3600).

Figures 7 & 8
Figures 7 & 8

Nous réalisons une wax up digital dans le PDIP (Carestream Dental). Ensuite, la planification est exportée vers le logiciel SMOP pour designer le guide chirurgical (Fig. 9, 10, 11).

Figure 9
Figure 9

FIgure 10
Figure 10

Figure 11
Figure 11

Les implants qui vont être posés sont des Inicell (Fig. 22) avec surface superhydrophile (Thommen Medical). Au cours de la planification, nous décidons de réaliser une Régénération osseuse péri implantaire pour assurer un meilleur maintien des tissus mous et la pérennité du traitement.

Figure 22
Figure 22

La pose d’implants est réalisée avec la trousse de chirurgie guidée (Thommen Médical) (Fig. 13). C’est une chirurgie totalement guidée, jusqu’à la pose de l’implant.

Figure 13

Une fois les implants posés, une régénération osseuse est réalisée à l’aide d’hydroxyapatite porcine d’une membrane collagène clouée.

6 7 8 9

4 mois de cicatrisation avant le dégagement des implants et la réalisation de prothèse provisoire transvissée sur les implants.

10
radio post op
Photos et radio 4 mois post-opératoires.

Capture d’écran 2019-12-03 à 23.01.59
Empreinte optique réalisée avec la caméra Carestream CS 3700.

Le numérique au service de la clinique

Capture d’écran 2019-12-03 à 23.02.15
Mise en place des couronnes provisoires pour mise en forme des tissus mous.

Sans titre


Ce cas clinique vous est proposé par Thommen Medical.

Thommen logo

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

1 commentaire au sujet de “Le numérique au service de la clinique

Envoyer un commentaire