Accueil >
Se former
> Formation continue >
couverture-Permanent-Crown

Les restaurations imprimées la tendance 2021

Par Edouard LANOISELEE le 20-07-2021
Voir tous les articles de cet auteur

Introduction

 

2019, Cologne. L’IDS bat son plein et je découvre le plus grand salon dentaire du monde. Toutes sortes de nouveautés sont présentées : certaines arriveront dans nos cabinets ou laboratoires à plus ou moins court terme, d’autres repartiront en recherche développement ou seront abandonnées…

Petits et gros matériels, matériaux et instrumentations, le choix est gigantesque ! Le numérique est omniprésent sur les stands sous toutes ses formes : acquisitions, traitements des données et surtout production. L’usinage laisse sa place à l’impression 3D qui occupe une grande partie de ces nouveautés, les industriels rivalisant d’ingéniosité pour nous proposer de nouvelles solutions pour nos cabinets.

 

Je m’arrête sur un stand et remarque une nouveauté qui me semble être majeure, une résine d’impression destinée à la réalisation d’éléments prothétiques d’usage Cette résine permet l’impression des restaurations type hybride, c’est-à-dire composée à la fois de composite et céramique.

Je rentre du salon des étoiles plein les yeux et ravi de voir que notre l’art dentaire ne cesse d’évoluer chaque jour.

 

La résine d’impression des restaurations

 

Un an plus tard, j’ai l’occasion de tester cette résine d’impression, Permanent Crown, avec un laboratoire et voir son potentiel clinique.

 

Fig-01-Edouard-Lanoiselee-Permanent-Crown

Fig. 01 : détails de l’impression 3D et des propriétés du matériau.

 

La composition de la Permanent Crown la classifie dans les matériaux hybrides (à la fois chargée en résine et en céramique). En France elle peut donc être employée comme matériaux pour les restaurations de type inlays-onlays : HBMD351 (restauration d’une dent sur 2 faces ou plus par matériau incrusté [inlay-onlay] composite ou en alliage non précieux). Dans les autres cas de figures (couronnes, par exemple) elle ne peut être cotée que comme restauration provisoire. Je l’utilise donc aujourd’hui principalement pour la réalisation d’inlays-onlays.

 

Nous allons maintenant voir le protocole de réalisation d’une restauration avec la résine Permanent Crown et l’imprimante 3D Form 3B.

La patiente, sans antécédents généraux, se présente au cabinet en urgence pour des douleurs en regard de 15, 16. Après avoir réalisé l’examen clinique, nous constatons des reprises carieuses sous les restaurations composites qui avaient déjà été reprises partiellement.

 

Fig-02_Permanent-Crown

Fig. 02 : situation initiale.

 

Nous envisageons avec la patiente, la reprise de la restauration en distal de 15 par un composite en technique direct et la réalisation d’une restauration indirecte sur la 16 par un inlay en composite.
Nous déposons les anciennes restaurations sous champ opératoire, obturons la 15 et préparons la 16.

 

Fig-03_Permanent-Crown

Fig. 03 : 16 après préparation.

 

L’empreinte optique est réalisée à l’aide du scanner intraoral. Les informations sont ainsi directement digitalisées et la modélisation prothétique peut être réalisée dans la continuité de l’empreinte.

 

Fig-04_Permanent-Crown

Fig. 04 : empreinte optique.

 

Nous modélisons la pièce prothétique au cabinet sur le logiciel Dental system de 3shape.

 

Fig-05_Permanent-Crown

Fig. 05 : différentes vues de étapes de modélisation.

 

Le fichier issu de la modélisation est disponible dans un format 3D compatible avec l’ensemble des usineuses et imprimantes 3D (format STL). Nous chargeons le fichier dans le logiciel Preform afin de positionner la pièce et les supports d’impression, cette étape est nécessaire pour que la pièce puisse être imprimée couche par couche et le volume respecté. On notera le volume de résine consommée (0,32ml de résine pour cet inlay).

 

Fig-06_Permanent-Crown

Fig. 06 : le fichier de l’inlay au format STL.

 

Fig-07_Permanent-Crown

Fig. 07 : inlay positionné pour impression.

 

Pour optimiser l’usage de l’imprimante, cet inlay est imprimé avec d’autres pièces prothétiques. Le temps de production total sera de 50 minutes.

 

Fig-08_Permanent-Crown

Fig. 08 : plateau d’impression logiciel Preform.

 

Fig-09_Permanent-Crown

Fig. 09 : imprimante Form 3B.

 

Une fois l’impression réalisée, nous procédons au post traitement des pièces. Cette dernière est nettoyée dans une solution d’alcool isopropylique pendant 3 min à l’aide du Formwash. Elle est ensuite séchée pendant 30 minutes à l’air libre.

Nous procédons ensuite à la photopolymérisation en 2 temps dans l’enceinte Formcure. L’enceinte de polymérisation est calibrée à 405nm, longueur d’onde de polymérisation de la résine.
Une première phase de 20 minutes à 60°C, après laquelle la pièce est sablée pour être débarrassée des particules de céramiques non liées à la résine. Puis une deuxième polymérisation est réalisée selon les mêmes paramètres.

 

Fig-10_Permanent-Crown

Fig. 10 : Formwash et Formcure.

 

L’inlay peut alors être poli ou maquillé avant assemblage. Nous optons pour un maquillage avec des maquillants photopolymérisables. Ces derniers rendent l’intégration esthétique de la pièce prothétique bien meilleure.

 

Fig-11_Permanent-Crown

Fig. 11 : inlay brut, à gauche et inlay maquillé, à droite.

 

L’inlay est assemblé sous champ opératoire à l’aide d’une colle universelle. Le retrait des excès est effectué avant polymérisation à l’aide d’un pinceau rendant le joint relativement discret.

 

Fig-12_Permanent-Crown

Fig. 12 : l’inlay après assemblage.

 

Une visite de contrôle est effectuée à 3 mois. La situation clinique est stable et la patiente ravie !

 

Fig-13_Permanent-Crown

Fig. 13 : contrôle à 3 mois.

 

Conclusion 

 

Le matériau Permanent Crown est une excellente alternative aux techniques conventionnelles pour la réalisation d’inlays-onlays en composite. La simplicité et la polyvalence de l’impression 3D permettent de redéfinir la production au sein du cabinet dentaire dans le but d’améliorer le confort de nos patients.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire