Accueil >
Se former
> Formation continue >
vignette

Sourire et confiance en soi

Par Grégory Camaleonte le 23-07-2018
Voir tous les articles de cet auteur

Article original en anglais disponible sur le site StyleItaliano : Building self-confidence with a new smile

Le sourire a un impact important sur la confiance en soi et le développement des interactions sociales. Restaurer une harmonie dentaire va donner une toute nouvelle perspective sur l’estime de soi.
Ainsi, les chirurgiens-dentistes et les orthodontistes sont souvent appelés à traiter des patients présentant un ou plusieurs problèmes esthétiques liés à l’absence de dents. Les solutions pour réussir ces traitements impliquent le plus souvent une approche multidisciplinaire avec l’orthodontie, la parodontie et la dentisterie restauratrice.

La planification de telles réhabilitations commence avec un prototype fonctionnel et esthétique construit à partir d’un wax up qui devra être validé par le patient jusqu’à la mise en place des restaurations définitives, de la manière la plus conservatrice possible, et parfois en faisant des compromis pour rendre le traitement possible pour le patient.

Dans la séquence suivante, une patiente de 16 ans est adressée à notre cabinet par son orthodontiste afin de trouver une solution pour réhabiliter son sourire, traiter les agénésies multiples et corriger la forme des dents antérieures. Le patient a une forte demande esthétique. En effet, il s’agit d’une adolescente qui a du mal à sourire à cause de la persistance des dents de lait. Les objectifs de traitement sont non seulement de restaurer les formes, la texture et la taille des dents, mais aussi de donner à cette jeune femme une nouvelle confiance en elle. Vu l’âge de la patiente, nous ne pouvons pas proposer un traitement implantaire traditionnel pour remplacer les dents de lait, ni de thérapie prothétique. Nous avons décidé de traiter uniquement avec des résines composites fluides en utilisant une technique d’injection.

article-style-italiano.001
Figure 01 : Le sourire initial montre les agénésies des dents 12-13-22-23-24

article-style-italiano.002
Figure 02 : La radio panoramique montre toutes les agénésies. Un de nos objectifs est de maintenir une situation stable jusqu’à ce que la patiente atteigne un âge compatible avec les thérapeutiques implantaires et prothétiques.

article-style-italiano.003
Figure 03 : Sur cette image, nous constatons la présence d’un articulé inversé dans certaines zones qui va nous empêcher de modifier la forme des dents supérieures. Nous avons demandé à l’orthodontiste de la patiente (Dr Cécile Nigoghossian, Marseille) de corriger ceci et de créer un espace suffisant pour les futures restaurations.

article-style-italiano.004
Figure 04 : Les images 3D des modèles sont une aide à la correction de l’occlusion.

article-style-italiano.005
Figure 05 : Après quelques semaines, l’articulé est corrigé et nous avons un espace suffisant et bien distribué pour commencer le design du futur sourire.

article-style-italiano.006
Figure 06 : Le « smile design » est envoyé au laboratoire (laboratoire Gilles Philip). La forme, les dimensions et les proportions des dents antéro-maxillaires sont modifiées. Le niveau gingival ne sera pas touché. Le laboratoire a « fermé » les espaces entre les dents et « transformé » les dents lactéales en dents permanentes.

article-style-italiano.007
Figure 07 : Avant toute intervention irréversible, la patiente doit valider le projet thérapeutique, transféré en bouche à l’aide d’une clé en silicone fabriquée sur le wax-up, aussi bien au niveau esthétique que fonctionnel.

article-style-italiano.008
Figure 08 : A l’issue de la phase de validation du projet thérapeutique, le laboratoire fabrique une clé transparente à l’aide d’une imprimante 3D. Ce porte empreinte individuel sera rebasé avec un silicone transparent (Regitrans Bisico). Des trous sont faits en face du bord incisal de chaque dent à restaurer et devront être suffisamment larges afin de pouvoir insérer l’embout de la seringue de composite fluide.

article-style-italiano.009
Figure 09 : Le passage de l’embout de la seringue de composite flow est testé.

article-style-italiano.010
Figure 10 : La couleur du composite est choisie en utilisant la technique des « try button ».

article-style-italiano.011
Figure 11 : Les dents sont restaurées une par une. Les dents adjacentes sont protégées avec des bandes de téflon.

article-style-italiano.012
Figure 12 : Chaque dent est mordancée, rincée, séchée, puis un adhésif est appliqué et photopolymérisé.

article-style-italiano.013
Figure 13 : La clé en silicone transparent est insérée et maintenue fermement. Le composite flow (Enamel Plus Hri, Bisico) est injecté à travers le trou créé au laboratoire et la photopolymérisation est effectuée à travers la clé.

article-style-italiano.014
Figure 14 : Après retrait de la clé, la résine composite est photopolymérisée à nouveau, sous un gel de glycérine. Les excès sont retirés à l’aide d’une lame de bistouri.

article-style-italiano.015
Figure 15 : Aspect après retrait des excès, avant les procédures de dégrossissage, finition et polissage.

article-style-italiano.016
Figure 16 : Chaque dent impliquée dans le sourire est traitée de la même façon.

article-style-italiano.017
Figure 17 : Mise en évidence de la macro et de la micro géographie en déplaçant le flash de l’appareil photo.

article-style-italiano.018
Figure 18 : Les étapes de finition et de polissage révèlent la texture de la dent.

article-style-italiano.019
Figure 19 : Résultat final post opératoire immédiat.

article-style-italiano.020
Figure 20 : Résultat final 1 mois plus tard.

CONCLUSION
Réhabiliter un sourire n’est pas simplement une histoire de forme, proportions ou dimensions, il s’agit aussi d’y inclure les répercussions sociales et psychologiques pour le patient. Dans cette séquence clinique, nous n’avons pas seulement utilisé des résines composites, nous avons aussi fait de notre mieux pour que la patiente retrouve confiance dans son sourire.


BIBLIOGRAPHIE
1. Douglas A. Terry. Restoring with flowables. QP 2017
2. Manauta J, Salat A. Layers : an atlas of composite resin stratification. QP 2012
3. Faucher AJ, Ortet S, Camaleonte G, Weisrock G, Etienne O, Paris HC. Réussir les composites antérieurs au quotidien. QP 2017
4. Camaleonte G. Direct and indirect composites in anterior
5. The power of a smile. Socialpsychonline, 2017.
6. Coachman C, Calamita M. Digital Smile Design: A Tool for Treatment Planning and Communication in Esthetic Dentistry. QDT 2012

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire