Accueil >
Se former
> Formation continue >
vignette-gc-christian-moussally-V2

Préparation et assemblage de la pièce prothétique

Par Christian MOUSSALLY le 28-06-2022

Cette vidéo est la dernière d’une série de trois dans lesquelles le Dr. Christian Moussally aborde différentes étapes de la réalisation de trois onlays et d’une couronne. Pour cette troisième phase, il s’agit de la préparation et de l’assemblage de la pièce prothétique.

 

 

Troisième étape : la préparation et l’assemblage de la pièce prothétique

L’assemblage de la couronne sera réalisé grâce à une nouvelle famille de « colle simplifiée », ici le G-CEM ONE de GC, adapté aux couronnes aussi bien qu’aux inlays ou onlays. L’assemblage des onlays sera effectué à l’aide d’une colle duale traditionnelle G-CEM LinkForce de GC.

Le collage requiert une digue qui sera placée en amont. Une astuce pour aider à la manipulation de petits éléments partiels consiste à placer une pointe de digue liquide photopolymérisable ou de composite fluide photopolymérisable (ici, G-CEM Veneer de GC) en fond de sillon, d’y tremper le bout d’un microbrush et de le photopolymériser. Vous pourrez ainsi donner l’angulation souhaitée dans vos différentes étapes de travail.

 

Lors de l’étape suivante, on mordancera l’intrados des restaurations avec un acide fluorhydrique pendant 20 secondes, procédera à un rinçage abondant et de façon optionnelle on pourra passer un acide orthophosphorique durant 10 secondes afin de retirer tous les sels de fluoration. Enfin, un dernier passage dans la cuve à ultrasons puis séchage permet d’obtenir des restaurations propres et prêtes à être assemblées.

 

Lors de la phase de collage des onlays, on applique un silane universel, le G-Multi PRIMER de GC qui permet une adhésion universelle à n’importe quel intrados prothétique grâce à la présence de silane, de monomères 10-MDP et MDTP. On badigeonne l’intrados et on le sèche pendant 5 secondes. Un léger sablage des préparations dentaires sera effectué après l’IDS effectué quelques minutes auparavant, puis rinçage et séchage. Nous procédons à un mordançage sélectif de l’émail, avec un rinçage minutieux et un séchage doux, appliquons l’adhésif G-Premio BOND avec un séchage soutenu puis une photopolymérisation de 10 secondes. La colle G-CEM LinkForce est appliquée sur les intrados des onlays, qui seront mis en place, pressés grâce à l’optrasculpt. L’élimination des excès est effectuée grâce à un pinceau et la colle photopolymérisée 20 secondes. La digue peut être retirée après ces étapes. L’occlusion est réglée et les retouches nécessaires effectuées à l’aide d’une fraise à finir bague rouge KOMET. Les joints marginaux sont polis.

Lors de la phase de collage de la couronne, c’est la colle simplifiée G-CEM ONE qui est utilisée. Une digue unitaire est mise en place. La procédure de collage est simplifiée : le primer AEP est appliqué sur les tissus dentaires sans etching, il permettra sans photopolymérisation et sans rinçage une tolérance importante à l’humidité et aux protéines salivaires et agira comme un booster de prise pour la colle. L’AEP doit juste agir 10 secondes et être légèrement séché. Puis la colle G-CEM ONE est appliquée dans l’intrados de la couronne en LiSi, mise en place, pressée après l’optrasculpt et les excès retirés de la même façon. L’occlusion est à nouveau contrôlée et les retouches effectuées. Un dernier polissage des restaurations et des joints marginaux est effectué.

 


 

Cette vidéo est proposée par GC France.

Dr-Christian-Moussally-polissage-et-finition

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire