Accueil >
Se former
> Formation continue >
Vignette-Cas-Clinique-Préparation-Onlay-Inlay

Protocole de préparation d’un inlay/onlay

Esthétique, Esthet Practical Par Charles TOLEDANO le 18-10-2022

Une explication clinique par Esthet Practical, formations pratiques en dentisterie esthétique à Strasbourg. Dr Charles Toledano – Dr Olivier Etienne.

 

La préparation

Fig. 01 : situation initiale.

 

L’amalgame de la 36 est fissuré et doit être déposé. La patiente souhaite remplacer celui de la 35 par la même occasion pour des raisons esthétiques. L’analyse des volumes indique la réalisation d’un composite direct sur la 35 et d’un inlay ou d’un onlay sur la 36 selon l’épaisseur des parois résiduelles.

 

Fig. 02 : mise en place d’une digue sectorielle.

 

Une digue sectorielle médium est mise en place après contrôle des points de contact et les dents concernées sont ligaturées pour décliner la gencive et permettre un accès aisé aux limites cervicales.

 

Fig. 03 : dépose de l’amalgame 35 et rainure de 1,5mm sur la 36 puis dépose à minima de l’amalgame sur 36.

 

Avant dépose des obturations, une rainure d’épaisseur contrôlée à 1,5mm à l’aide d’une fraise deep Marker est réalisée dans l’amalgame de la 36 pour s’assurer d’une épaisseur minimale de 1,5 à 2mm disponible pour la future restauration.

 

Fig. 04 : contrôle de la largeur cavitaire à 2mm.

 

Une fraise calibrée à 2mm de largeur permet de vérifier les futures épaisseurs disponibles mais la cavité de la 36 n’est absolument pas préparée de dépouille à ce stade.

 

Fig. 05 : observation d’une fissure à la base de la cuspide de DL.

 

À ce stade l’analyse cavitaire met en évidence la présence d’une fissure à la base de la cuspide dispo linguale, indiquant son abaissement sur une hauteur de 1,5mm pour la mettre ensuite en compression par l’intermédiaire d’un inlay collé.

 

Fig. 06 : protection des bords proximaux et finition des bords proximaux.

 

La finition des bords d’émail proximaux et cervicaux est une étape essentielle au bon vieillissement de joint collé et s’effectue en protégeant la dent adjacente.

 

inlay-onlay-rainure-de-profondeur-controlées-à-2-mm-sur-la-cuspide-DL

Fig. 07 : rainures de profondeur contrôlées à 2mm sur la cuspide DL.

 

inlay-onlay-abaissement-de-la-cuspide-DL-sur-1,5mm

Fig. 08 : abaissement de la cuspide DL sur 1,5mm.

 

La cuspide disto linguale est rainurée à 1,5mm de hauteur (Haeggen DM 102) avant d‘être abaissée homothétiquement.

 

onlay-inlay-protection-dentinaire-comblement-des-contre-dépouilles

Fig. 09 : protection dentinaire et comblement des contre-dépouilles par une couche de composite fluide (Cavity Design Optimization).

 

Le composite sur 35 est stratifié. La dentine de la 36 est aussi enduite d’adhésif MR3 (Optibond FL – Kerr) avant d’être recouverte par une fine couche de composite fluide chargé (Grandioso heavy flow – Voco).

La préparation de dépouille de la 36 est reprise avec une fraise calibrée pour éliminer le composite sur les bords amélaires, assurer une épaisseur, une largeur résiduelles minimales de 1,5mm à la future restauration et éliminer la couche superficielle inhibée par l’oxygène qui risquerait de coller à l’onlay provisoire. Cette optimisation du design cavitaire par du composite fluide permet de combler les contre dépouilles, de préserver les structures résiduelles, de protéger la dentine pendant la phase de temporisation et d’améliorer le comportement mécanique de l’onlay collé.

 

empreinte-optique-sectorielle-temporisation-avec-un-composite-souple-onlay

Fig. 10 : empreinte optique sectorielle et temporisation avec un composite souple.

 

L’empreinte optique (Trios – 3Shape) est parfaitement adaptée dans ces situations de restaurations partielles et la temporisation est réalisée avec un composite souple (Telio Onlay – Ivoclar Vivadent) uniquement foulé dans la cavité puis réglé en occlusion.

 

Retrouvez la deuxième partie du protocole dès maintenant : le collage.

 


 

Cet article vous est proposé par Esthet Practical.

logo-esthet-practical

Découvrez nos prochaines sessions de formation sur : www.est-p.fr

footer-article-esthet-practical-formations

 

 

Esthet Practical propose 2 jours de cours et travaux pratiques sur le traitement des taches, l’éclaircissement, la stratification des composites, la couleur et les bridges cantilever à Esthet Practical – Strasbourg avec les Drs Charles Toledano et Olivier Etienne.

 

Photo-auteur-Charles-ToledanoDr Charles Toledano

Co-fondateur d’Esthet Practical
Docteur en Chirurgie Dentaire
Attaché Hospitalo-Universitaire
Chargé d’Enseignement Universitaire
Coordinateur du DU d’Esthétique du Sourire
CES de Biomatériaux (Strasbourg), CES de Prothèse Fixée (Nancy), CES d‘Odontologie Conservatrice – Endodontie (Nancy)

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire