Accueil >
S'informer
> Actualités >
vignette

Le nombre de soins dentaires en hausse

Actualité Par La Médicale le 09-01-2018

Le nombre de soins dentaires a augmenté de 2,2% en France en 2016. En valeur, la croissance atteint +2,9%.

Les Français consultent davantage leur chirurgien-dentiste. Le volume des soins dentaires a augmenté de 2,2% en France en 2016, selon le rapport sur les dépenses de santé publié le 20 septembre 2017 par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), un organisme rattaché au ministère des Solidarités et de la Santé. Une hausse d’autant plus significative que le nombre de soins dentaires avait progressé de seulement 0,8% en 2015.

La dynamique pourrait en réalité être encore plus soutenue. « Le nombre de soins dentaires est difficile à appréhender, les soins non remboursables étant mal mesurés », souligne la Drees. En d’autres termes, certains soins dentaires n’apparaîtraient pas dans les statistiques officielles.

Revalorisations tarifaires

Par ailleurs, non seulement les soins dentaires augmentent en volume, mais ils progressent encore plus vite en valeur. Alors que le chiffre d’affaires de la consommation dentaire avait crû de 1,6% en France en 2015, il a bondi de 2,9% en 2016 pour atteindre 11,07 milliards d’euros.

Cette croissance forte résulte des revalorisations appliquées en 2013 et 2014. Le tarif de la consultation a été porté de 20 à 23 euros et celui de l’examen de prévention bucco-dentaire de 25 à 30 euros. Sans oublier « la rénovation de la classification commune des actes médicaux (CCAM) depuis juin 2014 », rappelle la Drees.

Dépassements d’honoraires importants

En outre, en dépit d’un repli de 2,1 points entre 2013 et 2016, la part des dépassements dans les honoraires dentaires demeure importante. Elle s’élève en moyenne à 50,9% chez les chirurgiens-dentistes, contre 17,6% en moyenne pour les médecins spécialistes.

Les dépassements d’honoraires dentaires sont concentrés sur les prothèses et les actes d’orthodontie, seuls actes dentaires remboursables pour lesquels ils sont autorisés. Compte tenu de ces dépassements, les soins prothétiques constituent environ 56% des honoraires des chirurgiens-dentistes, loin devant les soins conservateurs et chirurgicaux (23%) et les traitements d’orthodontie (15%).

Cet article vous est proposé par La Médicale.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager avec un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager