Accueil >
Se former
> Formation continue >
vignette_facebook

Tuto Prothèse #4 – Couleur et choix de la dent

Par Christophe Rignon-bret le 16-04-2019
Voir tous les articles de cet auteur

Une fois le rapport maxillo-mandibulaire enregistré à une DVO correcte, il s’agit de terminer cette étape clinique par le choix des dents. La dimension, la forme et la couleur des dents sont choisies en se basant sur des documents pré-extractionnels, sur des critères typologiques (classifications morphopsychologiques), sur divers indices anthropométriques et sur l’utilisation d’instruments de mesure, le tout en accord avec le patient. Le choix des dents se réalise en se basant sur les cartes de forme des dents prothétiques.

Plusieurs paramètres horizontaux et verticaux sont tracés sur les bourrelets en Stent’s blanc préfigurant l’arcade dentaire :
• la ligne interincisive correspond à l’axe de symétrie du visage et passe par le centre du phyltrum. Elle sert de repère au positionnement des incisives centrales ;
• la ligne haute du sourire déterminant la hauteur des dents antérieures est choisie par rapport à la fausse gencive visible. Chez l’Européen, la hauteur de cette dernière est de 1 à 2 mm. Cet indice est à moduler en fonction de l’âge, de l’ethnie et des exigences particulières du patient ;
• la ligne basse du sourire guide l’alignement des bords libres incisivo-canins maxillaires ;
• la position de la pointe canine se trouve, pour certains, à l’aplomb de l’aile du nez. Nous la situons sur la médiane des lignes verticales définies par la partie externe de l’aile du nez et le centre de la pupille.

Ces repères permettent de mesurer la hauteur de l’incisive centrale et la largeur du bloc incisivo-canin pour les reporter sur les cartes de forme à l’échelle 1 et choisir ainsi les dimensions du bloc incisivo-canin les plus adaptées au sourire du patient. Des outils comme l’Alameter aident aussi le praticien dans son choix en sélectionnant directement un groupe de dents en fonction de l’espace inter-alaire.

Bien qu’il ait été montré que la forme des dents n’influe pas significativement sur le résultat esthétique, la règle de Williams continue d’être utilisée (elle fait correspondre la forme inversée du visage à la forme de l’incisive centrale).
Le résultat de l’ensemble de la démarche est de retrouver l’identité et la personnalité de son sourire. Et si vous hésitez entre deux groupes de dents, découvrez l’astuce du tutoriel.

► Revoir le premier épisode du Tuto Prothèse
► Revoir le deuxième épisode du Tuto Prothèse
► Revoir le troisième épisode du Tuto Prothèse


POUR ALLER PLUS LOIN
Ne manquez pas la formation pour le traitement de l’édentement complet sous la direction de Christophe Rignon-Bret.

FavoriteLoadingAjouter aux favoris Partager à un ami
Voter
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
Partager

Envoyer un commentaire